Contemporary Benin : Une exposition qui met en lumière la scène artistique béninoise

Contemporary Benin : Une exposition qui met en lumière la scène artistique béninoise

Abidjan accueille l’exposition « Contemporary Bénin » jusqu’au 9 juin 2021 à la Galerie Amani et la Fondation Donwahi. Vous pourrez ainsi y découvrir les 150 oeuvres des 14 artistes originaires du Bénin. L’homme d’affaire béninois Idelphonse Affogbolo est à l’origine de l’exposition. Son objectif est d’ailleurs de faciliter la circulation et la visibilité de l’art contemporain en Afrique.

Le meilleur de l’art contemporain béninois à Abidjan

Une exposition itinérante inédite

Idelphonse Affogbolo s’est donné pour mission de « participer à la circulation et la visibilité de l’art contemporain en Afrique ». Une initiative remarquable et remarquée qui débute à Abidjan. Elle se terminera à Dakar en décembre après un passage à Cotonou en septembre. Ainsi, ce sont 14 artistes d’origine béninoise qui présentent près de 150 oeuvres. On y appréciera, en effet, des peintures, des photographies, des sculptures et des céramiques. Les oeuvres sont réparties à la Galerie Amani et à la Fondation Donwahi. Une répartition entre Abidjan Sud et Abidjan Nord. Elle permettra certainement aux passionnés de s’offrir une balade artistique en plein coeur de la capitale.

Des artistes de renommée internationale

Parmi les artistes, on note la présence de Dominique Zinkpé. L’artiste a eu l’honneur de tenir sa première exposition individuelle en Côte d’Ivoire. Intitulée « Etats d’âme« , elle s’est ainsi tenue à la LouiSimone Guirandou Gallery en marge de l’événement. C’est donc, un signal fort pour le milieu des arts ivoirien et plus largement ouest africain. En effet, la carrière de Dominique Zinkpé a pris son envol 20 ans plus tôt en Côte d’Ivoire. C’est en 1993 qu’il rencontra Simone Guirandou au cours des Grapholies d’Abidjan où il remporte le Prix du Jeune Talent Africain. A une époque où la notion d’art contemporain n’était pas encore vulgariser, il exprima son talent. Vous pourrez ainsi apprécier ses gigantesques toiles et sculptures inspirés des cérémonies animistes du culte Vaudou.

On ne peut pas ne pas citer King Houndekpinkou. Né en France, de parents béninois, l’artiste se distingue par ses créations à la fois complexes et simples. Elles sont réalisées à base d’un mélange d’argiles trouvées au Bénin et au Japon. Elles se distinguent par leur vivacité et la présence qu’elles dégagent. Julien Sinzogan sans grande surprise est présent. A travers une série d’oeuvres, il nous interroge sur notre identité en convocant notre mémoire collective. Il reprend la question de l’esclavage et des diasporas tout en tenant compte de l’importance des cultes animistes locaux.

On notera la participation de Laëla Adjovi , Éliane Aisso , Joëm Degbo , Sènami Donoumassou , Rémy Samuz , Nathanael Vodouhè , Grégory Olympio , Thierry Oussou, Tchif et Julien Vignikin.

Isabelle

Isabelle

CEO's Executive Assistant at IPA for Côte d'Ivoire - African Art & Culture Blogger at Originvl - Photography & Tourism Blogger at My Beautiful Côte d'Ivoire and Generalist blogger at My Overviews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :