Hommage à Rose Marie Guiraud

Rose Marie Guiraud est l’une des chorégraphes les plus célèbres de Côte d’Ivoire. Elle n’est plus depuis ce 20 avril 2020. A travers ces quelques mots, nous lui rendons hommage.

Rose Marie Guiraud, une fierté nationale

Une pionnière de la danse traditionnelle en Côte d’Ivoire

La Côte d’Ivoire a une grande tradition de la danse. En effet, chaque groupe ethnique du pays possède des danses qui lui sont particulières. on peut d’ailleurs les admirer lors des manifestations traditionnelles telles que les fêtes des générations. Une personne a contribué à la vulgarisation de ces danses traditionnelles en les portant à un niveau international. Il s’agit de Rose Marie Guiraud, la pionnière de la danse traditionnelle en Côte d’Ivoire. Elle est notamment la créatrice du prestigieux Ballet National de Côte d’Ivoire

La révélation

Rose Marie Guiraud, née en 1944, a commencé sa carrière artistique à 4 ans à Oyablly son village natal, à l’ouest de la Côte d’Ivoire. Elle était chanteuse et danseuse traditionnelle et spirituelle reconnue dans toute sa région. En 1963, alors qu’elle avait 19 ans, elle a interrompu ses études secondaires pour se lancer dans la vie active. Elle travailla successivement comme secrétaire à l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire puis au Camp Galiéni à Abidjan. C’est sous la révolte que les français reconnurent son talent artistique. Elle s’envola ainsi en 1966 pour la France où elle entrepris une formation d’infirmière pour laquelle elle obtint un certificat. Puis, elle se rendit en Belgique au Conservatoire Royal où elle a obtenu les diplômes supérieurs d’art dramatique, de danse rythmique et de diction française. Elle acheva sa formation en 1972 par une formation à l’école de comédie musicale de Paris en France et l’école de danse américaine moderne et contemporaine.

Le retour au pays natal

A la fin de ses études, elle rentra en Côte d’Ivoire pour devenir la directrice du département des danses, des arts et des traditions africaines de l’INSAAC (Institut National Supérieur des Arts et de la Action Culturelle). Elle exerça également en tant que professeur de danse traditionnelle dans cet établissement. En 1974, elle crée « les Guirivoires » sa propre compagnie de danse. Elle s’est ensuite investie, dès 1975, à la création du groupe de danse ivoirien appelle « Ballet National » avec feu Condé Mamadou.

Une vie au service des autres

Rose Marie Guiraud est aussi fondatrice de plusieurs institutions sociales et caritatives en Afrique et aux Etats Unis. Elle a une vaste expérience de l’éducation des enfants issus de milieux difficiles. Avec une méthode propre à elle, elle les aide à renforcer leur talent, leur sens de la responsabilité jusqu’à leur réinsertion sociale. 

Invitée en 1977, comme Ambassadrice culturelle par le département d’état américain, elle a animé des ateliers et spectacles de danses africaines et réalisé des conférences dans plus de 30 états. Elle a été plusieurs fois décorée par différents pays et institutions. En Côte d’Ivoire, elle a le grade de Commandeur de l’Ordre National. 

Elle continue son travail comme un phare dans le monde des arts de la scène. Elle était d’ailleurs convaincue que « la danse est beauté, amour de donner et du recevoir, vie et lumière ». 

Après une longue période passé hors de frontières nationales, Rose-Marie Guiraud est revenue en Côte d’Ivoire en 2013 pour former l’EDEC, une école de formation de jeunes talents de la danse et de la musique africaine qu’elle gère avec son époux et toute une administration. Leur objectif : œuvrer à la promotion de la culture ivoirienne. 

C’était donc en vue de montrer la diversité et la richesse de la Côte d’Ivoire que Rose Marie Guiraud créa le Ballet National. Les équipes du Ballet National de Côte d’Ivoire sont devenues les gardiens du patrimoine chorégraphique ivoirien. Ils sont aussi un canal d’expression des traditions artistiques contemporaines ivoiriennes.

Merci à celle qui a été, est et restera une pionnière, une étoile, une artiste, une mère. Merci à Rose Marie Guiraud pour porter si haut les couleurs de la Côte d’Ivoire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.