Bénin : Après un passage remarqué à Conakry, Bardol Migan sera à l’affiche de La nuit juste avant les forêts de Bernard-Marie Koltès

Ce mercredi 12 février 2020, l’Institut Français de Parakou présentera La nuit juste avant les forêts de Bernard-Marie Koltès. Puis ce sera le tour de l’Institut Français de Cotonou de voir la pièce ce samedi 15 février 2020. A l’affiche Bardol Migan pour un monologue mis en scène par le Tunisien Ali Yahyaoui.

Un artiste en devenir

A Conakry, il brilla à travers Démocratie chez les grenouilles

Déjà connu pour ses rôles dans des pièces de renoms, Bardol Migan s’était distingué lors de la représentation de la Démocratie chez les grenouilles à Conakry. Cette oeuvre de Jérôme Tossavi a été mise en scène par la Canadienne Geneviève Blais. Bardol Migan fait partie de cette nouvelle génération de comédiens formés auprès des anciens. En effet, il a eu a travailler comme comédien et assistant metteur en scène avec des metteurs en scène très populaires.

On pourrait citer TOLA KOUKOUI, Isidore DOKPA, Nicolas Houénou De DRAVO, Patrice TOTON, Dine ALLOUGBINE, Arsène Kocou YEMADJE, Ousmane AJEDJI, Didier Nassègandé, Bruno THIRCUIR (France), Aristide TARNAGDA (Burkina- Faso), Dieudonné NIANGOUNA (Congo), Andrea NOVICOV (Suisse), Odile SANKARA (Burkina-Faso), Silvia BARREIROS (Suisse), José Exélis (Haiti) Azzouz Ikram (Tunisie), Elemawusi Marc AGBEDJIDJI (Togo) ou encore Bilia BAH (Guinnée Conakry).

Il faut noter qu’il est le seul comédien béninois sélectionné pour participer et jouer dans le spectacle Nuits inachevées de Aristide Tarnagda. Un spectacle préparé pour le festival Univers des Mots.

Democratie chez les Grenouilles – crédit photo : Céline Chariot

A lire :

Retour au pays pour un monologue dans La nuit juste avant les forêts

C’est donc après ce passage remarqué à Conakry, que l’artiste commence son année 2020 par une résidence de création. En effet, pendant trois semaines, il a travaillé à Parakou sur la pièce La nuit juste avant les forêts de Bernard-Marie Koltès. Accompagné par le metteur en scène est tunisien du Nom de Ali Yahyaoui et un musicien, Padonou Landry, il a travaillé sur la présentation de ce monologue.

L’artiste nous invitera dans un nouvel univers, mêlant tendresse, humour et violence. En effet, La nuit juste avant les forêts est le dernier souffle d’amour et d’espoir d’un homme au fond du gouffre. Un homme qui se bat avec la seule arme qu’il possède : les mots.

Un texte contemporain et intemporel écrit en 1977 par Bernard-Marie Koltès. Il a écrit cette pièce après une rencontre avec un sans domicile fixe (SDF) en quête de paroles. Ainsi, il aborde la situation difficile de l’étranger. Cet homme rejeté en quête de l’Autre et de l’amour. Un sujet d’actualité face à la question des migrations des populations induite par la mondialisation. L’artiste nous emportera donc dans un flot continu et soutenu de paroles. Un flot de paroles qui permet d’éviter la solitude.

Rendez-vous donc pour les deux représentations :

  • Mercredi 12 février 2020 à 20h00 à l’Institut Français de Parakou
  • Samedi 15 février 2020 à 20h30 à l’Institut Français de Cotonou

A propos de Bardol Migan

Bardol Migan est né le 8 Mars 1985. Il est un comédien et jeune metteur en scène Béninois diplômé d’une licence en jeu d’acteur à l’Ecole Supérieure des Métiers d’Art et Culture. Il joint le théâtre à la promotion de l’humour à travers le festival d’humour NOUKIKO.

Il est Directeur de la compagnie BAOBAB THEATRE DU BENIN. Par ailleurs, il a été de octobre 2016 à octobre 2018, stagiaire comédien au Laboratoire Elan à Ouagadougou. Il faut noter que le Laboratoire Elan est un projet des RECREATRALES. Il participe en son sein à la résidence de création du spectacle MUSIKA. Il s’agit d’une mise en scène de Odile SANKARA jouée lors dudit festival. Sa prestance et son talent lui ont permis d’être admis au Théâtre National du Bénin première et deuxième promotion en tant que comédien. Récemment, il a été sélectionné pour suivre un stage suivi d’une création à l’école de la Comédie de Saint Etienne en France du 31 Mars au 22 Avril 2019.

S’en est suivi la sortie du spectacle Gratte-Ciels et Démangeaisons de Tony OUEDRAOGO. Il était présent à la dernière édition du Festival Univers des Mots. Il joua dans Démocratie chez les grenouilles de Jérôme Tossavi, mise en scène par Geneviève BLAIS. Aujourd’hui, son objectif est de rompre les barrières. Il souhaite aller au-delà pour apprendre et connaître mieux la vie. Pour lui, donner et recevoir font de nous des êtres complets. C’est donc ainsi qu’il pratique son art au quotidien.

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.