Francophoniriques IV : Quand Conakry se déporte à Avignon

Du 9 au 13 décembre 2019 s’est tenu, à Avignon, le petit festival avec la langue française : Francophoniriques IV . Cette semaine dédiée à la francophonie a été ce que l’on pourrait appeler un aller-retour entre Avignon et Conakry.

Francophoniriques IV : aller – retour entre Avignon et Conakry

Avec 6674 km entre les deux villes, la rencontre a eu lieu d’abord à Conakry puis à Avignon. En effet, l’édition 2019 des Francophoniriques a été le lieu de mettre à jour la coopération entre deux festivals. Il s’agit du Festival Univers des Mots et les Francophoniriques. Le premier défini comme la Fabrique des écritures contemporaines et le second comme le Petit festival avec la langue française. Le trait d’union entre ces deux événements est le théâtre, l’écriture contemporaine et la langue française.

De Avignon à Conakry

Durant le Festival Univers des Mots 2019, l’équipe du Théâtre des Doms était renforcée. Outre la présence de son représentant Alain Cofino Gomez et de ses équipes, il faut noter la présence d’une autrice, d’une journaliste culturelle et d’une photographe. La première, Véronika Mabardi a animé un atelier d’écriture avec des lycéens à Conakry sur la thématique « Je suis ici ». La seconde, Marie Baudet a dispensé une formation de journalisme culturel et de critiques d’art appliqué aux arts vivants et de la scène. L’objectif étant de soutenir la cellule presse du festival Univers des Mots. Et la dernière, Céline Chariot a réalisé un reportage photo à Conakry durant le festival.

Par ailleurs, Univers des Mots 2019 a été l’occasion de présenter différents chantiers d’exploration dramaturgiques ou interdisciplinaires. Plus de 200 artistes, metteurs en scènes, comédiens, scénographes, danseurs, musiciens, circassiens, plasticiens ont été réunis. Durant trois semaines de travail au plateau, ils ont explorés les écritures contemporaines pour offrir un moment d’exception aux différentes spectateurs.

Le Festival Univers des Mots s’est emparé de Conakry pour créer des scènes artistiques in situe. Le public, l’environnement, devenaient des parties intégrantes du spectacle. La frontière scénique disparaissant.

De Conakry à Avignon

En repartant à Avignon, le théâtre des Doms s’est engagé à continuer à nourrir l’échange artistique et culturel entamé durant Univers des Mots 2019. Et pour cause, la semaine des Francophoniriques se tient en miroir du festival guinéen. C’est pourquoi, durant cette édition 2019 du petit festival avec la langue française, les créations des binômes mixtes et métissés formés pour Univers des mots seront présentées. En effet, ce sont quatre créations restituées à l’identique ou adaptées pour la circonstance qui ont été offerte au public Avignonais. Il s’agit de Démocratie chez les grenouilles de Jérôme-Michel Tossavi (Prix RFI 2019) , Carnet de Voyage de Bilia Bah et Lionel Fredoc, Feutrine de Sandrine Roche et M-119 Autopsie de Laurent Hatat. Il faut noter qu’une masterclass théâtre avec l’auteur et directeur artistique de Univers des Mots, Hakim Bah, s’est tenue. Sans oublier, la présence de Yéli Guinée qui s’est déplacée pour la circonstance avec son balafon pour rejoindre le conteur Mohamed Sylla, en vue de vous offrir deux représentations.

Briser les frontières et créer des ponts artistiques et culturels

Cette édition 2019 des Francophoniriques s’inscrit dans la volonté de détruire les frontières en exploitant les arts et la langue française. C’est ce que Alain Cofino Gomez confirme dans ses propos recueillis lors du Festival Univers des Mots à Conakry.

« J’ai initié un festival sur la francophonie il y a 4 ans qui réunit tous les continents américains, européens…  et il y a 5 ans j’ai fait un voyage en Pologne pour un festival autour de la francophonie. C’est là-bas que j’ai rencontré  Hakim Bah. On a parlé, on s’est lié amitié et il m’a parlé du Festival Univers des Mots. Je lui ai parlé du mien et on a décidé d’approfondir les échanges. Par la suite, il m’a invité à Conakry. J’ai vu comment ca se passait ici. Moi aussi je l’ai invité plusieurs fois à venir parler de ce qu’il faisait à Conakry et au bout d’un moment, j’ai souhaité faire une séance spéciale. Notre festival s’appelle les Francophoniriques et donc on va faire des Francophoniriques en miroir de Univers des mots. On va faire pas longtemps après la même chose, en une semaine avec les moyens que l’on a. On va faire vernir des artistes, les binômes qui ont été présentées lors du festival Univers des mots à Conakry; et on va les faire découvrir à Avignon en France. Le Festival ici, continuera là-bas. On va inviter des artistes qui ont participé à Univers des mots. Et surtout on va parler sur comment c’est de faire de l’art, de la culture… et de faire un festival Univers des mots. On sait que c’est difficile… mais on va le raconter à notre public avignonnais. »

C’est sur cette note de fraternité que s’achève les Francophoniriques

Publicités

1 thought on “Francophoniriques IV : Quand Conakry se déporte à Avignon”

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.