Babitopie, après Abidjan, c’est à Dakar que le duo Jean Servais Somian et Ana Zulma se réunit pour défricher le monde

Ce jeudi 5 décembre 2019 des 18h à la Galerie Cécile Fakhoury – DAKAR le duo Jean Servais Somian et Ana Zulma se réunit. Après Babitopie, nous sommes invités à découvrir Babitopie (Entre-deux). Un autre regard sur le monde, ses convergences et ses paradoxes.

Jean Servais Somian et Anna Zulma – Credit photo : Galerie Cécile Fakhoury

Babitopie (Entre-deux) à Dakar

Entre deux espaces, villes, monde, temps…

Babitopie, laboratoire des convergences, des paradoxes et des divergences? Telle est la question que l’on pourrait se poser. Le duo Somian et Zulma nous invite au questionnement. Ils le font dans l’espace qu’est le monde. Ils nous questionnent sur notre encrage physique, intellectuel et je dirais même spirituel… Et pour cause, après Babitopie à la LouiSimone Guirandou Gallery à Abidjan en décembre 2016, les artistes nous invite à Babitopie (Entre-deux) à la Galerie Cécile Fakhoury à Dakar en décembre 2019. Trois (3) années séparent les deux expositions, trois heures (2h53 min) de vols séparent Abidjan de Dakar… simple coïncidence ou timing millimétré? Telle est la question. Cela dit, l’exposition laisse présager de la question de l’identité, des identités, de la mobilité des hommes, des pensées, des idées… On peut aussi s’interroger sur la question du mouvement et de l’évolution des choses et du temps. Que perdons nous ? Que gagnons nous dans l’épreuve du temps. Et surtout que nous reste-t-il ? Ce qui se passe ou s’est passé entre ces deux temps ? Notre mémoire à l’épreuve?

Entre deux univers, personnalités, expressions…

Jean Servais Somian et Ana Zulma ont des univers artistiques différents. Cependant, dans leur démarche artistique, ils évoluent tous les deux dans deux univers. Le premier évolue entre l’art et le design en détournant la fonction d’objets quotidien pour les élever dans une autre dimension. La deuxième dans la photographie joue entre du virtuelle au réel. Elle capture des instants réels de vie derrière son objectif puis travaille sur l’image. Une image à laquelle elle donne de la dimension, une texture, du volume comme pour nous raconter sa part de réalité initialement perçue.

On comprend que le duo dialogue. Les artistes dialogues avec leurs oeuvres, ces dernières dialogues avec le monde. Elles racontent chacune des instants, des récits de vie, des portraits, des expressions… Elles nous rappellent cet étrange voyage imaginaire que nous faisons quotidiennement en pensant nos vies, en pensant le monde.

Rendez-vous donc ce jeudi 5 décembre 2019 de 18h à 21h à la Galerie Cécile Fakhoury – DAKAR pour découvrir Babitopie (Entre-deux).

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.