#EmoiDuJazz2019 – Cérémonie d’ouverture du Festival de l’Emoi du Jazz

Aimez le jazz, écoutez le jazz, consommez le jazz et votre message d’amour passera.

La neuvième édition du festival international l’Emoi du jazz a ouvert ses portes dans la soirée du 30 avril 2019 à l’occasion de la journée internationale du jazz. C’est dans une ambiance crazy funk qu’a démarré ladite cérémonie d’ouverture.

Article rédigé avec la contribution des blogs : Meliamine et le blog de Kuame

Une cérémonie haute en couleur

Si l’on se fit à l’environnement qui nourrit l’Emoi du jazz, on dirait que tous les éléments sont réunis pour faire de cette 9e édition un souvenir marquant de la scène culturelle ivoirienne.
En frôlant le tapis rouge, on peine à reconnaître cette partie de la rue Paul Langevin totalement métamorphosée.
En plus, la présence de certaines autorités confèrent à cette cérémonie d’ouverture un ton solennel. On pouvait notamment apercevoir Madame Anne LeMaistre, Réprésentante de l’UNESCO, Monsieur Aby Raoul, Maire de la commune de Marcory et Monsieur Maurice Bandama, Ministre de la Culture et de la Francophonie.

Encore, le physique n’étant rien sans le spirituel, Marie-Stella Gadeau, fille de Desiré Gadeau, a rendu un vibrant hommage à son Père. Ses mots plein de profondeur et de sincérité ont permis au public de se recueillir le temps de quelques secondes. Ce fut, pour la tribu Dez Gad, un moment de partage avec le public de ses peines, ses joies, ses défaites et ses victoires.

Enfin le rythme !

Le rythme, soit on l’a dans la peau, soit il coule à flot.
Avec une première performance de Felix Sabal Lecco à la batterie, Nicolas Rasmussen à la basse, Igor au piano et Ayité, une symphonie quasi parfaite s’est offerte à nos oreilles.

Puis les femmes ont allumées la scène avec la prestation de The Venus Tribe qui n’était que le feu annonçant un événement marquant de cette édition : la remise à Madame Wêrê Wêrê Liking d’un prix intitulé « Parfum de Femme » . A travers ce prix, il s’agit pour la fondation Dez Gad de faire la promotion des femmes qui exercent dans les arts et la culture.

La cérémonie a part la suite suivi son cours dans la joie et la bonne humeur, malgré de légers problèmes techniques et le faible engouement du public qui comme chaque année grossit au fur et à mesure que les artistes se dévoilent aux festivaliers. Mais cette année, n’attendez pas, la 9ème édition sera un spectacle dynamique et électrique avec notamment la présence de Meiway & le Zo Gang, Jamal Thomas Band, Didier Bilé, DJ Suspect et DJ Re Doo.

A lire :

Publicités

1 thought on “#EmoiDuJazz2019 – Cérémonie d’ouverture du Festival de l’Emoi du Jazz”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.