Fernand Nonkouni exposé à l’Institut Français à Abidjan

Ce 25 ans de peinture et de sculpture qui ont été présenté du 1et au 14 avril 2019 à l’Institut Français de Côte d’Ivoire. Intitulé « Parcours » cette exposition est une retrospective de l’oeuvre de l’artiste.

25 ans de peinture et de sculpture

Fernand Nonkouni a déjà présenté son oeuvre dans différents pays du monde. Il revient à Abidjan son pays natal pour célébrer ses 25 ans de carrière avec une exposition intitulée « Parcours ».

Cette exposition est une forme de rétrospective sur son art. En effet, en mixant peinture et sculpture, l’artiste nous plonge dans son univers. Un lieu où la quête d’identité se fait en confrontant les symboles, les signes, les couleurs, les formes, les matières, les représentations tant humaines que animales. L’objectif est de répondre aux questions profondes que l’artiste se pose sur le monde qui l’entoure.

« Mon expérience se nourrit de mes voyages et de mes rencontres, toujours avec un retour vers l’Afrique. Chaque toile est un moment vrai, une quête de spiritualité, un questionnement, une souffrance. Mais aussi un équilibre de la tranquillité, une part de sagesse. Je peins et je crée avant de nommer. Libre à chacun ensuite de ressentir chaque oeuvre et la signification de mon travail. »

Un artiste contemporain, citoyen du monde

Fernand Nonkouni est ivoirien et un artiste autodidacte qui a présenté son travail dans un grand nombre d’expositions en Afrique (Burkina Faso, Sénégal, Ghana, Côte d’Ivoire, Madagascar). Il a également exposé en Europe (France, Allemagne, Suisse, Belgique, Pays Bas, Luxembourg) et aux Etats-Unis. En 1998, il a remporté le prix de la Fondation Pollock-Krasner de New York.

Aujourd’hui, il a une collection permanente à la Banque Mondiale (Washington DC), à la commission Suisse des beaux arts, à la BCEAO (Dakar) , à l’Ambassade de France et à la Délégation de l’Union Européenne de Ouagadougou.

Artiste contemporain, citoyen du monde, Fernand Nonkouni est revenu sur son « parcours » riche, le temps de quelques jours à Abidjan. Un moment de reconnexion avec le pays natal.

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.