#EmoiDuJazz2019 : 6 choses à savoir

Le 2 avril 2019 s’est tenue la conférence de presse de lancement du festival de l’Emoi du Jazz by Dez Gad. La Saison 2019 se déroulera du 30 avril au 5 mai 2019. Retour sur la cérémonie qui porta notamment sur la présentation de la Fondation Dez Gad’s Tribute, le lancement du festival et la réouverture du Musical.

6 choses à savoir sur la saison 2019

La cérémonie de lancement s’est tenue ce 2 avril 2019 en présence de nombreuses personnalités, de musiciens, de partenaires, de médias et bien sûre des amoureux du jazz. Découvrez les 6 annonces importantes du Festival de l’Emoi du Jazz qui se déroulera du 30 avril au 5 mai 2019.

1. L’Emoi du Jazz au programme culturel de la commune de Marcory

La cérémonie a été introduite ce 2 avril 2019 à Marcory Zone 4, sur la Rue Dez Gad, par le Maire de la commune de Marcory. Ce dernier nous a informé que la rue Dez Gad sera bitumée dans le courant de l’année 2020. Par ailleurs, il a annoncé l’entrée du festival de l’Emoi du Jazz dans le programme culturel de la commune.

2. Lancement de la Fondation Dez Gad’s Tribute

credit photo : Music’All

A sa suite, Henriette Koffi Gadeau, Présidente de la Fondation Dez Gad’s Tribute a pris la parole. La Fondation Dez Gad’s Tribute a été présentée. Son objectif est de rassembler les peuples sans distinction en concordance avec la vision d’amitié, de fraternité et de partage du fondateur, feu Désiré Gadeau. Pour la petite histoire, Désiré Coffi Gadeau dit « Dez Fad » crée en 2004 à Abidjan la Caravane du Jazz. Cette caravane se déplace à Abidjan, Yamoussokro et Grand Bassam pour vulgariser le Jazz auprès des populations locales. En 2006, en vue de sédentariser ce projet, il ouvre le Musci’All pour  accueillir les musiciens et les amoureux du jazz lovers. Fort de l’engouement du public, il lance pour la première fois en 2009, une série de concerts. C’est la première édition de l’Emoi du Jazz. Sans le savoir, il lance ce qui deviendra le premier festival de Jazz de Côte d’Ivoire. Aujourd’hui, sa famille pérennise son oeuvre et sa vision de défendre le patrimoine culturel ivoirien à travers le jazz et ses dérivés.

3. Réouverture du Music’All

Après 5 années de fermeture, suite au décès de Dez Gad, le Music’All ouvre à nouveau ses portes. Ce lieu est emblématique car il matérialise le mieux la passion et l’engagement de Dez Gad pour la musique. Aujourd’hui, le Music’All se veut être une plateforme de communion et d’expression musicale avec pour but de réconcilier les population qui ne sont qu’une. Ainsi en venant au Music’All, vous devrez, comme disait DEZ Gad : « aimer le jazz, écouter le jazz, consommer le jazz et votre message d’amour passera »… Cet espace devient le « Temple du Jazz », la « Maison des artistes » tout en étant une scène de spectacles. Vous pourrez y apprécier des concerts, ateliers et des ateliers et cours pour les enfants. L’espace est maintenant ouvert tous les soirs et propose des soirées. Il est également capable d’accueillir des rencontres afterwork ou des rendez-vous d’affaires, il peut aussi accueillir toute discipline artistique et culturelle visant à valoriser notre culture.

4. Le 1er prix du Concours Jazz Zouglou recevra la somme de 1 000 000 de F CFA

Crédit photo : Ulrich Munstermann

Le traditionnel Concours Jazz Zouglou aura lieu pour la 4ème fois dans le cadre du festival. Son objectif est de briser les passerelles et permettre au zouglou man de faire du jazz. Ainsi, leur mission est de « Jazzifier » une chanson zouglou. Le parrain de cette édition est Didider Zouglou. C’est pourquoi, c’est « Boglo Koffi », une de ses chansons, qui sera soumise à l’épreuve des jeunes talents. Le dialogue culturel entre la Côte d’Ivoire et l’international sera à nouveau de mise permettant l’enrichissement mutuel. Le Concours consiste en la sélection de musiciens ouvert professionnels et amateurs inscrits jusqu’au 10 avril 2019. Le Samedi 13 avril se sont tenus les premières sélections et la finale aura lieu le Jeudi 2 mai 2019 à l’Université FHB de Cocody. Le 1er prix recevra un chèque de 1,000,000 de f CFA délivré par l’UNESCO.

5. En 10 ans, l’Emoi du Jazz est devenu le plus grand festival de Jazz de Côte d’Ivoire

Marie Stella Gadeau, Directrice et Commissaire Générale du Festival de l’Emoi du Jazz 2019 nous a annoncé la thématique de l’édition 2019. Il s’agit de « Crazy Funk ». Un thème qui se présente comme une fête permettant de célébrer le chemin parcouru en 10 ans.
En effet, depuis 2009, la date de lancement du festival, il s’est passé de nombreuses choses. Mr Salame, Directeur de la première édition a réussi le challenge de lancer ce projet. Malheureusement, en 2011, l’édition ne s’est pas tenue à cause de la situation politique. Puis, 2012 est arrivé avec une nouvelle équipe et de nouveaux challenges et bien sûr le soutien de la BICICI. En 2013, la BICICI réitère son soutien et permet au Festival de se tenir au Palais des Congrès de Treichville. En 2014, Dez Gad décède. En 2015, Orange devient le partenaire et sponsors officiel et c’est la première fois que le festival se déroule sous la direction de Marie Stella Gadeau.
A partir de cette édition, le Festival a pour ambition de toucher un public plus large. Il se tiendra donc d’abord au Music’All et à l’Institut Français puis à l’Université FHB avec l’entrée gratuite pour les étudiants. Résultat, l’édition 2018 a permis d’accueillir 3500 festivaliers sur deux sites : l’Université et le Music’All.

Cette année, cela fera 10 ans que le Festival se tient. Les enjeux deviennent plus importants car le nombre de festivalier est grandissant. Ainsi, les challenges sont différents. C’est pourquoi, chacun d’entre nous doit se mobiliser à son niveau pour participer à son échelle à la réussite de ce qui est devenu le plus grand festival de Jazz de Côte d’Ivoire.

6. Crazy Funk est le thème de l’édition 2019

La 9ème édition du Festival de l’Emoi du Jazz se déroulera sous le thème du jazz des années funk. Vous savez ces années de l’iconique Pee Wee Ellis ou du légendaire James Brown. Des années marquées par une musique aux ryhmes puissants qui oscillent entre le jazz et le disco. C’est l’âme de cette époque empreinte de joie, d’espoir et de gaieté qui planera sur la saison 2019 du Festival. Vous aurez ainsi l’occasion de découvrir ou re-découvrir Jamal Thomas Band, Meiway et le Zo Gang, Felix Sabal Lecco, Venus Tunes, The Funky Jazz Project, Sante Hiol, Didier Bilé et DJ Suspect et Dj Re Doo.

Informations pratiques

L’édition 2019 se déroulera du 30 avril au 5 mai 2019 au Music’All, à l’Université Félix Houphouët-Boigny et au Gospel Brunch.

Les cartes Jazz Elite sont nominatives, et offrent un accès au festival, tous les jours. Elles coûtent 25 000 f CFA soit 5000 pour le PASS et 20 000 pour avoir accès aux spectacles. Les détenteurs d’une carte doivent donc s’acquitter de la somme de 20 000 f CFA pour profiter du festival.

L’Emoi du Jazz c’est aussi :

  • Gratuit pour les enfants (- 12 ans)
  • Entrée libre pour les soirées à partir de 23:30 au Music’All

Revivez l’édition 2018 du Festival de l’Emoi du Jazz :

Publicités

1 thought on “#EmoiDuJazz2019 : 6 choses à savoir”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.