Interview avec Fred Ebami

Fred Ebami est une artiste pluridisciplinaire franco-camerounais qui s’inscrit dans le pop art. Il sera présent à Abidjan dans le cadre des Adicomdays. Ce rendez-vous incontournable des acteurs de la communication numérique africaine se tiendra du 22 au 23 mars 2019 à Abidjan. En marge de cet événement, ses oeuvres seront présentées durant une exposition digitale intitulée Art x Numérique. Découvrez l’artiste en 5 questions.

Vous évoluez dans la pop art / art visuel et graphique à cheval entre l’art matériel et immatériel. Comment ce jonglage influence votre créativité ?

Je m’inspire de tout ce qui m’entoure, qu’on puisse le toucher, le voir, l’entendre ou juste le sentir. L’inspiration nait ensuite d’une idée dans laquelle je vais mixer toutes ces informations que je reçois, comme dans un blender.

Dans quel univers êtes-vous le plus en phase avec vous même ?

L’imagerie, le slogan, l’assemblage d’idées et univers à priori opposés.

Quelles sont vos sources d’inspiration ?

Le monde qui m’entoure, la musique, la photo, l’humain et les relations qu’il entretient avec ses pairs. Je réagis aussi beaucoup aux énergies. 

Vous réalisez beaucoup de portraits décalés de figures emblématiques. Certaines de ces représentations font penser au travail de Kehinde Wiley. Est ce que c’est une façon comme lui de magnifier ces figures ?

C’est ma façon de montrer que ces gens ont accompli des choses incroyables tout en restant des êtres humains avec des défauts. On ne retient souvent que leurs bons côtés mais il y a aussi la partie cachée de l’iceberg qui permet une balance naturelle. C’étaient des hommes et femmes avec des faiblesses, des doutes sûrement, des peurs, leur part de péchés et ratés… Tout en restant des « super-humans ».

Dans vos oeuvres, il y a souvent des mots qui sont mis en scène. Est ce que c’est votre façon à vous de nous orienter dans la lecture de l’oeuvre où est ce que c’est juste le mot finalement qui a tout son sens dans l’oeuvre plus que la représentation qui en est faite

Lorsque je crée, il arrive qu’un visuel découle d’un mot ou d’une phrase que j’ai entendu ou le contraire. Le mot peut être aussi une porte d’entrée vers l’univers que j’ai créé comme il peut devenir le centre de l’oeuvre, donc l’image elle-même. Disons que je joue avec les mots, en image.

Trouvez tous les détails de l’exposition Art x Numérique en cliquant ICI

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.