Abidjan accueille la 3ème édition des RIANA du 28 au 30 mars 2019

Après le succès des deux précédentes éditions, Abidjan accueille la 3ème édition des Rencontres Internationales des Arts Numériques d’Abidjan. Ainsi du 28 au 30 mars 2019, des artistes seront invités à partager leurs expériences liées à l’exploitation du numérique et du digital comme support de leur créativité.

Abidjan, capitale des Arts Numériques 

Les RIANA, plateforme prometteuse 

Dans un contexte où l’Afrique connait un développement sans précédent avec notamment avec le numérique, les RIANA sont une plateforme prometteuse. En effet, cet événement met à jour les artistes et spécialistes qui développent leur créativité à travers les TICS, la communication, les arts et la culture. Le fait qu’il se déroule à Abidjan n’est pas anodin puisque la capitale poursuit son ambition d’être une passerelle de créativité et de coopération internationale notamment dans le développement des nouvelles technologies et le numérique. 

Ainsi, les précédentes Rencontres Internationales des Arts Numériques d’Abidjan, de 2017 et 2018, ont connu un succès éclatant. Le public et la jeunesse étaient au rendez-vous. En effet, ce sont environ 7 000 participants au cours des ateliers de formation, des conférences publiques, les spectacle-performance publics et les expositions/installations qui ont été réunis.

RIANA 2019

La troisième édition des RIANA verra la participation d’artistes de divers horizons. 

Philippe Franck, historien de l’Art, critique et concepteur culturel passionné par les transversalités contemporaines, par ailleurs directeur, fondateur de Transcultures sera présent. 

Jacques Urbanska, spécialiste des performances intégrant les arts numériques, il a réalisé de nombreux projets solos ou en collaboration. On peut compter des performances multimédias ou encore des installations interactives aux arts en réseaux. Il entretient depuis 2010 une veille sur les arts numériques. Par ailleurs, il est actuellement chargé des projets arts numériques chez Transcultures et aux Pépinières Européennes de Création (France/Europe). Il est également membre du Conseil Interdisciplinaire des Arts de la scène du Ministère de la Culture de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

L’artiste visuel et réalisateur malien Lessky Dopé, médaille d’argent de création numérique lors des 8ème Jeux de la Francophonie d’Abidjan 2017 sera à nos côtés. 

Bay Dam, l’auteur de MapMap, un logiciel libre de Mapping Vidéo sera présent. Ce sénégalais passionné de systèmes interactifs et génératifs nous présentera les résultats de ses expérimentations qui oscillent entre art et technologie. 

L’artiste plasticienne pluridisciplinaire franco-ivoirienne Valérie Oka sera notamment présente. Elle a récemment fait parler d’elle avec son exposition numérique et interactive intitulée : La carte n’est pas le territoire. 

BDK (à prononcer BiDiKé) est l’un des premiers Video Jockeys de la Cote d’Ivoire et le plus sollicité a ce jour. En effet, il se distingue par sa capacité à créer des collaborations d’artistes très improbables. Avec lui ne soyez pas étonné d’apprécier du Davido et du Nicky Minaj ou encore du Molare et du Stromae à travers ses mashups et remixes. Il faut noter que certaines de ses oeuvres ont été diffusées notamment sur TRACE FM Côte d’Ivoire.

L’ivoirien Kodana Coulibaly revient pour la deuxième fois au RIANA avec ses oeuvres qui exploite la relation entre les codes numériques et les masques senoufos. On pourrait dire qu’il utilise le code informatique pour décoder ou re-coder, encoder des pans de l’histoire, de la culture et des traditions. 

Enfin, l’artiste Grahpoll sera aux nombres des artistes présents. Initialement connu pour ses peintures en relief, il poursuit aujourd’hui sa réflexion sur la peinture contemporaine par le téléchargement de multimédias. Il s’était distingué à Abidjan en 2016 avec son exposition de peintures numériques intitulée « Cent pour Cent Dadié« .

A lire : A propos de Bernard Dadié

Au regard de la programmation et des artistes qui seront présentés, il est fort à parier que les RIANA 2019 seront le lieu de confronter les expériences et la créativité mise au service de la culture et des arts. 

Rendez -vous donc ces 28, 29 et 30 mars 2019 à l’Institut Français de Côte d’Ivoire. 

A lire sur le même sujet :

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.