Le Professeur Abladé Glover signe son retour à Abidjan avec l’exposition « Au fil du temps »

La LouiSimone Guirandou Gallery a le plaisir d’accueillir de l’exposition « Au fil du temps » du Professeur Abladé Glover du 8 mars au 13 avril 2019. Une exposition qui signe son retour à Abidjan.

Cérémonie des N’da (des jumeaux) Les jumeaux sont considérés comme des êtres exceptionnels. Ils seraient doués d’un pouvoir occulte. Ils sont reconnus sous l’appellation de « N’da » chez les peuples Agni et Baoulé de Côte d’Ivoire

Au fil du temps

C’est à l’occasion de son 85ème anniversaire que la LouiSimone Guirandou Gallery accueille le Professeur Abladé Glover. L’exposition « Au fil du temps » qui se déroulera du 8 mars au 13 avril 2019 marque le retour de l’artiste à Abidjan.

Tout comme Claude Monet et ses nymphéas, Ablade Glover, au fil des années qui passent, ne s’est jamais lassé de peindre les femmes, les marchés, les foules, les symboles de son pays, le  Ghana.  Les compositions de l’artiste, de prime abord abstraites, se révèlent à distance  très réalistes, grouillantes de vie et de couleurs chaudes. Sa technique et sa manière d’empâter la peinture en couches épaisses par des touches au couteau évoquent le style classique. En utilisant les tons chauds de son pays, il dépeint des scènes vibrantes de la vie Ghanéenne.
Source : LouiSimone Guirandou Gallery

Abladé Glover, père de la peinture contemporaine Ghanéenne

Perçu comme le père de la peinture contemporaine Ghanéenne, le Pr Abladé Glover, 85 ans (Ndlr :né en 1934), titulaire d’un PHD, est certainement le peintre ghanéen le plus connu. Figuratif et tachiste, sa personnalité se reconnaît aisément dans ses grandes fresques de marché faites de coups de couteau superposés, répétant le motif serré, donnant du relief et de l’énergie par l’épaisseur et le contraste des couleurs. Il est fidèle à sa manière imaginative et énigmatique.

Avec Bartemieux et Bucknor, il est dans la filiation académique, celle du groupe Akuapin 6 des années cinquante qui s’appuie sur la seule institution de formation des artistes, le College of Arts de l’Université de Kumassi dont il fut le doyen pendant 30 ans. Glover poursuit avec ses fils son œuvre de promotion de jeunes artistes à Artists Alliance, sa nouvelle grande galerie rose, aux larges fenêtres ouvertes sur l’océan à Labadie, à Accra.
Il expose les artistes confirmés comme Otoo Larry, Clottey Seth et Kudowor Wiz qui travaillent souvent ensemble.
Source : « Ghana, les chemins de la démocratie », Pierre Cappelaere, Edition l’Harmattan, P241

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.