En Côte d’Ivoire, le Festival Tonkpi Nihidaley met à l’honneur les arts et la culture Dan

Du 1er au 10 décembre 2018 se tiendra la deuxième édition du Festival des arts et de la culture Dan. Intitulée le Festival Tonkpi Nihidaley, il s’inscrit dans une contexte de sauvegarde de la culture Dan et de développement de la Région du Tonkpi, en Côte d’Ivoire. 

Le Festival Tonkpi Nihidaley 

Un festival de valorisation de la Région du Tonkpi 

Le peuple Dan, composé des Yapeuba ou Yacouba et des Toura est détenteur d’un riche patrimoine  à la fois naturel et culturel. En effet, la région comporte des forêts, plus d’un milliard de tonnes de fer au Mont Nimba, plus de 205 millions de tonnes de Nickel latéritique à Sipilou et le gisement d’or d’ITY. Des atouts qui font de la Région du Tonkpi, l’un des principaux centres touristiques et économiques de la Côte d’Ivoire. L’ensemble de ce patrimoine demeure une réalité vivante avec les sites naturels pittoresques comme les montagnes, les cascades, les ponts de lianes ainsi que les masques, les danses, les cases sacrées, la tradition et l’habillement. 
Ainsi le Festival Tonkpi Nihidaley, au-delà d’être l’expression de la joie, de la gaieté, de l’épanouissement, voire de la source même du bonheur en langue Dan, se positionne comme un atout majeur pour le développement de la Région. A cet effet, il s’appuie sur l’histoire de ce peuple et ses valeurs culturelles pour proposer un programme riche et varié. 

Faire rayonner la culture et l’identité Dan 

L’Objectif général du Festival Tonkpi Nihidaley est de contribuer à la valorisation et au rayonnement de la culture et de l’identité Dan. A cet effet, les activités proposer permettront de :

  • Contribuer à la promotion et à la préservation des expressions culturelles, artistiques et des sites naturels de la Région du Tonkpi;
  • Constituer une plate-forme de rencontres d’échanges et de promotion des activités relevant de la culture, du tourisme et de l’économie ;
  • Faire de la culture un socle du développement de la Région du Tonkpi ;
  • Contribuer à la consolidation de la cohésion sociale.

Un programme riche et varié 

Durant ces 10 jours, une série d’activités se tiendront. Un forum économique aura lieu en vue de faciliter les échanges sur les potentialités économiques et agricoles de la Région du Tonkpi entre d’une part, les coopératives, les mutuelles et les collectivités locales et d’autre part les investisseurs et les partenaires au développement. Durant ce forum, des rencontres d’affaires « B to B » seront organisées.

Différentes expositions et un marché du festival seront mis en place. Les stands permettront de présenter ou vendre des produits agricoles, industriels, culturels, artisanaux et artistiques. Les entreprises, partenaires et sponsors pourront également valoriser leurs produits et services dans cet espace. Et les visiteurs pourront y découvrir des produits locaux et autres objets cadeaux issus du terroir Dan. 

Des espaces de discussions et colloques seront organisés pour permettre une connaissance approfondie des fondamentaux de la culture Dan avec l’exigence de sa promotion au profit du développement de la Région du Tonkpi.

En fin les arts vivants, les arts visuels et numériques et le tourisme seront valorisés à travers une série d’activités. Au titredes arts vivants, des danses, Contes et musiques d’inspiration traditionnelle Dan et des présentations des masques et groupes traditionnels seront proposés aux visiteurs. Au niveau des arts visuels et numériques, des films sur les Dan, leur culture et les attraits touristiques de la Région  seront projetés et des peintures, sculptures et photographies d’inspiration Dan seront exposés. Les sports patrimoniaux et de bien-être seront valorisés à travers des démonstrations de lutte traditionnelle, la course de masques, la toupie, le lancer de balai, le jeu de Winnun ou Kpo soit l’Awalé, l’organisation de randonnées (marche et cyclisme) sur les pistes et en montagne, les tournoi de Maracana et la marche de la paix. Enfin, les attraits touristiques et spécificités Dan seront mis à l’honneur avec des visites de sites touristiques majeurs (cascades, ponts de lianes, espaces singuliers), la tenue d’un défilé de mode à partir des tissus, pagnes et accessoires Dan, l’organisation de concours tels que le Concours Sunga (la plus belle fille Dan, pépite d’or) et le Concours culinaire sur les mets Dan. 

  •  
Publicités