Abidjan accueille « La Différence », un événement poétique pluridimensionnel

Après avoir eu lieu à l’Espace Sonate à Fort de France en Martinique, région natale de Aimé Césaire, « La Différence »  aura lieu en Côte d’Ivoire, en Afrique de l’Ouest, du 16 au 24 novembre 2018.

La Différence, le récital international et concours poétique

Un concours de poésie sur « La Différence »

Initié par l’artiste d’origine ivoiro-martiniquaise Christina Goh, “La Différence” est un événement pluridimensionnel et concours de poésie. Il réunit des partenaires issus d’horizons différents tels que Le Pont culturel Merveilles d’Ici Côte d’Ivoire de Mariame Gba, les éditions Cimarrón EdiProd Martinique de Nicole Cage, Orange Blanc bleu -France Tours Centre Val-de-Loire, Les Amis de la Côte d’Ivoire…
 
Le Concours « La Différence » a permis, durant 4 mois, du 12 juin au 14 octobre 2018,  de recueillir via Internet les poèmes de divers participants sur la thématique de « La différence ».
Pourquoi cette thématique ? Au sens propre, c’est pour permettre de mettre en avant les caractères qui nous distinguent les uns des autres. On pourra parler, par exemple, du handicap, de la culture, des origines ou encore de la personnalité. Au sens figuré, c’est exploiter la poésie comme un art à part entière pour exprime la créativité de son auteur à pouvoir exprimer des sentiments forts en peu de mots. Ainsi, le but d’encourager à un mieux-être individuel et collectif pour un meilleur vivre ensemble sera atteint poétiquement. 
 
A l’issue de cette période, ce sont 16 nominés dont 3 poétesses qui ont été sélectionnés. Il faut noter qu’un texte en anglais figure parmi la sélection et qu’un poète se retrouve dans les finales des deux éditions, celle de Martinique et celle de Côte d’Ivoire. Il s’agit de Présent Christian. Enfin, il est important de notifier que les poètes nominés représentent différents pays à savoir la Côte d’Ivoire, le Togo, les USA, l’Algérie, le Congo, la France dont la Martinique. L’annonce des 3 lauréats se fera le 24 novembre 2018 au Palais de la Culture d’Abidjan. 
 
Dans quelques jours, une série d’ateliers, de tables rondes et d’expositions entre auteurs de Martinique et de Côte d’Ivoire, des rencontres avec des artistes des Amériques dans les milieux scolaires, universitaires et associatifs à Abidjan se tiendront dans le cadre des journées Le Pont culturel Merveilles d’Ici. Les différentes activités figurent sur le programme ci-dessus.
 

Par ailleurs, en marge du concours, l’exposition photos « Voyage en écriture de lumière à Tours » se tiendra du 16 au 21 novembre 2018 dans la cour du Musée des Civilisations.  Cette exposition est très symbolique. En effet, premièrement, le choix du Musée des Civilisations est important puisque Leopold Sédar Senghor y a laissé ses mots gravés. Deuxièmement, la ville de Tours est par excellence, la ville des poètes. C’est pourquoi, les photos qui seront présentées sont illustrées par ses citations. Une des photographes du collectif des auteurs photographes sera présente pour vous transmettre les détails de cette exposition. Par la suite, une exposition sur Abidjan est prévue à Tours en 2019. Une façon de créer un parallélisme entre les deux villes et créer ce lien poétique fort. 

Pour avoir tous les détails, rendez-vous sur le site internet  

A propos de Christina Goh

Nominée aux IMA USA pour son éclectisme, Christina Goh a grandi en Côte d’Ivoire, de père ivoirien et de mère martiniquaise, membre du jury des 15èmes Independent Music Awards aux Etats-Unis. Auteure d’un concept vocal et percussif, l’artiste est membre du Conseil d’Administration de l’Association Française pour la Percussion. Le magazine international sud-africain « Tropics Magazine » la recense parmi les icônes africaines dans son palmarès de 2011. L’auteure-compositrice a initié sur des scènes de Montréal, Londres, New-York jusqu’à Paris, des configurations uniques : 13 cordes de basses – percussion – voix entre autres… (Petit Faucheux Tours), ainsi que des collaborations inédites avec le monde médiéval occidental. En 2017, elle initie le spectacle « Immersion, l’histoire des fréquences oubliées », labellisé MOCA 2017 (sélection des meilleurs spectacles qui s’inspire de l’Afrique) et intègre la programmation théâtrale parisienne. Une douzaine de réalisations discographiques à son actif, des adaptations de titres anglais en français, poétesse, essayiste, elle est l’auteure d’une dizaine d’ouvrages et a initié le blog collaboratif « More of Us Project ». Christina est également membre du collectif d’artistes, organisateur du festival 100 Tambours de Thomas Guéi. En 2018, elle s’associe à l’éditrice et écrivaine Nicole Cage pour le récital “La différence” Martinique.
L’Initiative Le Pont culturel Merveilles d’Ici Côte d’Ivoire de Mariame Gba, partenaire du concours “La Différence” dans le cadre des journées R.A.F.A. Merveilles d’Ici.
Publicités