MASA 2020 : 3 raisons de la sous représentation des artistes ivoiriens

La 11ème édition du Marché des Arts et du Spectacle d’Abidjan (MASA) aura lieu du 7 au 14 mars 2010. Nous avons donc décidé de mener une petite enquête sur la sous représentation des artistes ivoiriens à cet événement. Découvrez les résultats de cette enquête.

3 raisons de la sous représentations des artistes ivoiriens au MASA

Le MASA est devenu une rencontre incontournable dans le milieu des arts du spectacle. En effet, cette plateforme est devenue au fil des années un véritable tremplin pour les artistes qui y participent. Cependant, nous avons pu faire l’état de la faible participation des artistes ivoiriens dans les différentes disciplines proposées. Nous avons donc mené notre enquête et nous avons identifié 3 raisons de la sous représentations des artistes

1.Les artistes ivoiriens ne s’inscrivent pas à l’avance

Nous avons pu constater que les artistes ivoiriens s’inscrivent de façon tardive. Ils viennent au dernier moment ou attendent que l’on vienne les chercher. Il faut donc qu’ils changent d’approche. En effet, les candidatures sont ouvertes longtemps à l’avance. Pour l’édition 2020, les candidatures sont ouvertes depuis le 25 juillet 2018. Les artistes sont invités à transmettre leur dossier jusqu’au 30 juin 2019. Ce qui permettra la publication de la liste des groupes retenus pour le MASA 2020 pour le 30 septembre 2019.

2. Les dossiers sont mal renseignés

Le deuxième point est très important. Pour avoir une chance de participer au MASA 2020, il faut être sélectionné par le Comité International de sélection. Ce comité est composé de spécialistes ivoiriens et internationaux. Ainsi pour leur permettre de décider parmi l’ensemble des dossiers, il y a des critères de candidatures. Selon les candidatures, il faut fournir un dossier écrit, des vidéos dans un format précis, des visuels, etc. Une série de document qui permettent aux membres du jury d’apprécier les prestations sur le même niveau d’égalité. Il se trouve que les candidats ivoiriens négligent souvent la qualité de ces éléments. Isl se retrouvent donc à être disqualifiés pour dossier incomplet.

3.Les organisateurs de spectacles pourraient jouer un rôle plus important

Au fil de notre enquête, nous avons constaté que l’équipe du MASA est une équipe restreinte composée de 6 personnes à temps plein. Cette équipe s’étoffe à l’approche du MASA par la présence de spécialistes, de freelance et autres partenaires. Nous pensons à ce stade que les organisateurs de spectacle pourraient susciter la participation d’artistes locaux qu’ils produisent et qu’ils accompagnent. En effet, en tant que spécialistes connaissant le potentiel des artistes, ils pourraient les encourager à prendre cet événement comme un tremplin pour dynamiser leur carrière. La connaissance du terrain et l’expertise des organisateurs de spectacle doit être un atout pour permettre de positionner des artistes ivoiriens qui ont leur chance d’être retenus par le Comité International. En effet, ce qu’il faut retenir c’est que la participation au MASA reste une sorte de compétition artistique pour permettre à de jeunes et plus connus talents de se produire sur scène.

Voici les quelques raisons qui génèrent une sous représentation de la Côte d’Ivoire à cet événement incontournable. Nous souhaitons que les artistes ivoiriens soient plus présents dans les différents domaines que sont le Théâtre, la Danse, le Conte, la Musique, l’Humour, la Mode, les Marionnettes et arts du cirque et le Slam.

Publicités