Découvrez 2417, le premier EP du collectif BGFMK depuis sa signature sur Universal Music Africa

Le collectif BGFMK a sortie son premier EP depuis sa signature sur Universal Music Africa. Intitulé 2417, un titre qui nous donne des informations sur ce collectif. En effet 241 est l’indicatif du Gabon, pays dont les artistes sont originaires. Et 7 qui représente les 7 ans d’existence du collectif composé de MickyR, Jey RspctMe, RickyBeatz, Troy et Yvy RealKillah. Le projet 2417 est sorti le 28 septembre 2018 dernier.

Un projet riche musicalement

Le projet 2417 est composé de 14 titres. Chacun d’entre eux porte son empreinte. En effet, nous avons droit à un subtil mélange de hip hop, rap hardcore, afro pop et afro street. Ce qui nous montre que les artistes ont opéré un choix artistique et musical précis. Au niveau musical, il est certain que l’on sent la participation de beatmakers. Ce n’est pas étonnant lorsque l’on sait que Ricky Beatz est à la composition de 5 titres sur les 14. Il intervient notamment pour les singles Les clés de la ville, Béni, En 2-2, Ton coeur et Cartier Love.  MosessBeatz vient en seconde position sur les titres Matrice – dont il partage la composition avec MickyR et TxW Camp, Pas de Panique, Dora Milaje et Nubia. Spellz s’exprime sur No Limit, Samba et Oka. Mike BGRZ et James BKS ont fait valoir leur talent surPire Ennemi et Issa Vibe. Enfin, le bonus est signé HxS.

Il faut noter par ailleurs que le collectif BGMFK a travaillé des étoiles montantes de la musique africaine. En effet, l’on peut citer des featurings avec Mr Eazi (Nigéria), Locko (Cameroun), Sarkodie (Ghana), le jeune chanteur gabonais ADB, mais aussi un invité inédit DJ Facemaker

Cet album mérite d’être écouté en entier. Il est le fruit d’une co-production entre Club Classique et Universal Music Africa. Et il est déjà disponible sur YouTube en cliquant ICI;

Une jacket engagée

La pochette du projet 2417 est très intéressante. En effet, elle permet d’identifier de nombreux symboles. Commençons par le personnage central. Il renvoie à l’idée de fierté et d’indépendance africaine dont l’Empereur Haïlé Sélassié 1er d’Ethiopie est l’incarnation. (cf. photo datant de 1971) . Ainsi, ce bel homme, serait une représentation de l’esprit de conquête qui anime le collectif dans son assaut vers le monde d’un point de vue musical.

Sans trop de surprises, nous retrouvons le drapeau gabonais et les deux panthères qui sont la marque de leur attachement au Gabon. Il y a donc une volonté certaines de valoriser le Gabon sur la scène internationale. On voit apparaitre un éléphant qui incarne le prestige et la Tour Eiffel qui manifeste leur ambition de conquérir le marché international. Les anges illustrent la main protectrice de Dieu sur l’oeuvre que le collectif BGMFK est en train d’accomplir. Enfin, les loups affamés traduisent la soif de réussite des membres du collectifs. C’est donc une jacket vivante, radieuse qui exprime l’universalité de leur collectif et des messages qu’ils expriment à travers leurs 14 titres. .

Le drapeau gabonais et les deux panthères expriment leur attachement au Gabon et la détermination de le représenter valablement sur la scène mondiale. L’éléphant, un animal majestueux, incarne le prestige. La Tour Eiffel illustre leur ambition conquérir le marché international. De par les anges, le BGMFK place son envole sous l’aile protectrice du Divin. Les loups témoignent la soif de réussite qui habite MickyR et les siens. La variété des couleurs et des reliefs met en relief l’harmonie universelle.