A la découverte du Zaouli

Ce mercredi 24 octobre 2018 à 18h, La Rotonde des Arts nous invite à faire plus ample connaissance avec le Zaouli. Le Zaouli est une danse pratiquée au son d’une musique du même nom par les communautés Gouro de Côte d’Ivoire. Il est désormais inscrit sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité. A cet effet, le Professeurs HAUHOUOT Asseypo Antoine, président de l’ASCAD vous invite à une conférence suivie d’un spectacle.

A la découverte du Zaouli

Une conférence suivie d’un spectacle

Depuis le 7 décembre 2017, le « Zaouli » est la troisième richesse du patrimoine culturel ivoirien à intégrer le patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’UNESCO. Précédemment, c’est le «Gbofè d’Afounkaha » qui regroupent des musiques des trompes traversières de la communauté Tagbana qui a été intégré en 2008. En 2012 , le «Djéguélé » qui est un balafon pentatonique des Sénoufo a été inscrit. Le Zaouli est un atout de la culture nationale ivoirienne mal connu de la population dans sa symbolique profonde. A cet effet, la rencontre accueillie par La Rotonde des Arts arrive à point nommé. Ainsi, le Professeur HAUHOUOT Asseypo Antoine, président de l’ASCAD vous invite ce mercredi 24 octobre 2018 à 18h pour une rencontre avec le Zaouli. Cette soirée s’articulera autour de 2 temps forts. D’une part, une conférence animée par le Professeur Tououi Bi Irié Ernest et d’autre part, un spectable du Zaouli du Manfla. L’entrée est libre et gratuite. Il n’y a donc pas de raison de se laisser raconter cette histoire.

A lire : Le Zaouli inscrit au patrimoine culturel immatériel de l’humanité

Pour information, l’ASCAD est l’Académie des Sciences, des Arts, des Cultures d’Afrique et des Diasporas Africaines. Elle a été officiellement créée par le Décret n° 2003-336 du 1er septembre 2003. Elle devrait comprendre 60 membres nationaux permanents, 21 membres étrangers permanents et 6 membres correspondants associés par région culturelle. Toutefois, conformément à ses textes, seuls cinquante 50 membres nationaux permanents ont été nommés par le Décret N° 2004-368 du 15 juillet 2004.