[RWANDA] Immersion dans le Centre Commémoratif du génocide de Kigali

Aucun événement n’a eu un impact aussi important sur l’histoire du Rwanda que la guerre civile de 1994. Pendant 100 jours plus de 1 million de personnes, majoritairement Tutsis, ont été assassinées, et sous les yeux d’une force de maintien de la paix des Nations Unis. Le Kigali Génocide Memorial Center est un monument à la mémoire des personnes disparues. Découvrons ce lieu ensemble. 

Extrait de l’exposition au Kigali Genocide Memorial Centre

Un épisode sombre de l’histoire

Extrait de l’exposition au Kigali Genocide Memorial Centre

L’exposition nous permet de comprendre l’origine d’un drame à caractère ethnique et comment « l’homme est un loup pour l’homme ». C’est le 7 avril 1994, le lendemain de l’attaque contre l’avion du Président Juvénal Habyarimana que les tueries éclatèrent. Avec une violence sans précédent, ce sont plus de 1 million de personnes qui ont été massacrées de avril à juillet 1994. Le mémorial est un passage obligé à Kigali. Il est un passage obligé pour comprendre ce qui s’est passé. Quels sont les mécanismes qui ont conduit à cette folie meurtrière ? Comment la haine a été propagée ? Comment des frères et sœurs d’une même patrie ont été instrumentalisés ? C’est pour répondre à ces nombreuses questions que le Centre Commémoratif du génocide rwandais a vu le jour. 

 

Le Centre commémoratif du génocide rwandais

Un espace en mémoire des victimes

Le Kigali Genocide Memorial Centre a été inauguré en 2004, soit 10 ans jour pour jour après le génocide. Situé dans la banlieue de Gisozi, il est devenu la dernière demeure de près de 250 000 personnes disparues. Elles ont été enterrées sous de lourdes dalles à l’extérieur du mémorial. On y trouve des jardins et une forêt. La forêt de la mémoire abrite des arbres qui symbolisent l’éternité. Chaque arbre est dédié à une victime. Quant aux jardins, ils ont été construits en mémoire des victimes et en signe de souvenirs pour l’unité et la réconciliation des peuples.

Extrait de l’exposition au Kigali Genocide Memorial Centre

Pour expliquer les circonstances de ce trame, trois expositions permanentes ont été montées : 

  1. Les raisons de l’accentuation des tensions entre les groupes ethniques
  2. Les causes du déclenchement du génocide
  3. Le déroulement de cette tragédie sous les yeux d’une importante force de maintien de la paix des Nations Unies.

L’histoire récente du Rwanda est racontée à travers des archives, des photos documentaires, des coupures de presse, des souvenirs des personnes disparues, des sépultures collectives et des témoignages.

La visite s’achève avec la chambre des enfants. On découvre des photos d’enfants où l’on peut lire leur nom, âge ainsi que des détails comme leur jeu ou leur plat préféré. Ce lieu en mémoire des enfants, partis trop tôt, est particulièrement glaçant. De nombreuses vies ont été enlevées, des destins ont été brisés, des familles ont été réduites, des rêves se sont envolés… 

 

 

 

 

Le dialogue pour la guérison 

Une famille qui ne parle pas est une famille qui ment, un proverbe rwandais.

Le Centre Commémoratif du génocide de Kigali est là pour nous rappeler le sens du mot « humanité ». L’humanité appelé en kinyarwanda, Ubumuntu . Ce travail de témoignage nous révèle une société moderne battante. Une société qui a accepté de se regarder dans le miroir pour regarder ses blessures, ses faiblesses et ses souffrances.

 Aller de l’avant tout en connaissance ses blessures profondes est l’option privilégiée. Ce qui fait mal, fait souffrir. Mais de la souffrance renait l’espérance. Entre dialogue, réconciliation, pardon, espoir et amour, tel est le défi du Rwanda. C’est ainsi que le Festival Ubumuntu a été crée. (Découvrez les objectifs de ce festival ICI).

Le Kigali Génocide Memorial Center est un passage obligé de votre séjour au Rwanda. Il est important de se recueillir et de comprendre ce qui s’est passé à travers les mots, les sentiments et les ressenties des Rwandais. 

 

 

 

Publicités