» Combes , une vie au service de l’Afrique  » s’est tenue jusqu’au 21 juillet 2018 à la Galerie Cap Sud

Du 7 juin au 21 juillet 2018, « Combes, une vie au service de l’Afrique » s’est tenue Cap Sud. L’artiste français Charles Combes était à l’honneur, lui qui consacra une partie de sa vie à la culture ivoirienne.

L’exposition « Combes , une vie au service de l’Afrique »

Combes une vie au service de l’Afrique

Cette exposition initiée par Cap Sud Art et le musée Combes de Bingerville présente au total 39 bustes. Ces œuvres sculptées en bois de Tali  retrace l’histoire de la Côte d’Ivoire autour de 10 sous-thèmes. La divinité, la royauté, l’art de la guerre, la beauté, la femme et Combe, la croyance, les jeux et divertissement, la croyance, la danse et la sagesse ont été abordés. 

Selon Pacôme Koffi, technicien de musée, « l’objet de cette exposition est de faire sortir le musée Combes de Bingerville de sa cachette, le présenter au grand public ». Une façon de permettre aux visiteurs de découvrir des pièces très anciennes sculptées avec du « Tali » un bois local. Ainsi, nous avons été immergés dans l’identité culturelle des peuples de Côte d’Ivoire et par continuité dans les richesses culturelles du pays. 

A propos de Charles Combes 

Charles A. Combes (1891 – 1968), sculpteur et peintre français, arrivé en Côte d’Ivoire dans les années 20. Il installe son atelier privé à Bingerville capitale coloniale. Cet atelier deviendra « Ecole des Arts Appliqués » la première école d’art de Côte d’Ivoire puis le « Centre Technique des Arts Appliqués » (C.T.A.A.). Cette école abrite le musée Combes réservé aux pièces du Maître Combes et celles ayant été réalisées par ses élèves.

Il faut noter que lors du vernissage de l’exposition qui s’est tenu le jeudi 7 juin 2018 au sein du Centre commercial Cap-Sud, un chèque de 1,4 millions Fcfa a été remis par Cap Sud pour la réhabilitation du musée Combes de Bingerville.

Exposition « Combes , une vie au service de l’Afrique »