Abidjan : Manu Dibango donnera le coup d’envoi d’une tournée mondiale qui célébrera ses 60 ans de carrière musicale

L’artiste Manu Dibango continue de se réinventer. A bientôt 85 ans, le célèbre jazzman camerounais s’apprête à débuter une tournée mondiale. La célébration de ses 60 ans de musique et de passion débutera à Abidjan, une capitale qui lui est chère.

Manu Dibango

Manu Dibango, la rencontre d’un monument

Père de la world musique, premier disque d’or d’un artiste africain aux USA avec « Soul Makossa » _ qui a notamment été samplé (qui signifie en quelque sorte imité) par Michael Jackson avec le titre « Wanna Be Starting Something » et plus récemment par Rihanna avec le titre « Please Don’t Stop the Music »_ à presque 85 ans, Manu Dibango fait figure des personnalités les plus marquantes de ces 50 dernières années.

« Manu a été de ceux qui ont participé à faire vivre la musique africaine à un niveau international par sa culture du professionnalisme ». Camille Balliet Bleziri

En véritable mercenaire de la musique, il a participé à la promotion de la musique africaine à travers le Jazz ainsi qu’à la formation de nombreux artistes africains

Le 8 septembre 2015 il est nommé Grand Témoin de la Francophonie aux Jeux Olympiques et Paralympiques de Rio 2016 par Mme Michaëlle Jean, Secrétaire Générale de l’OIF.

Le 22 janvier 2016, pour le lancement du Marché des Arts du Spectacle d’Abidjan (MASA), il est élevé au rang de Commandeur de l’Ordre national par la Grande Chancelière de l’Ordre national de la République de Côte d’Ivoire, Madame Henriette Dagri Diabaté.

« c’est un rendez-vous avec l’histoire » selon Robert Brazza

Son histoire avec la Côte d’Ivoire débuta en 1975 lorsqu’il sera convié à diriger le Nouvel Orchestre de la Radio-télévision Ivoirienne. Durant 4 années, il accompagnera / influencera une génération d’artistes ivoiriens tels que Ernesto Djédjé, Aïcha Koné, Daouda Koné dit Le sentimental

Sa relation avec les artistes africains de façon générale est très profonde. En effet, il fit ses classes avec Fax Clark, le trompettiste ivoirien et il a collaboré avec François Lougah et Amédée Pierre. Il a même cotoyé le roi de l’Afrobeat, Fela lors de l’enregistrement de son album « Home Made » qui lui valu une grande notoriété au Nigéria.

C’est donc durant les années 70 que Manu Dibango deviendra le trait d’union entre l’Afrique, l’Europe et les Amériques. Il a choisi Abidjan pour le coup d’envoi de ce voyage musical car il entretient un lien fort avec la Côte d’Ivoire depuis longtemps. Il a par ailleurs conservé des liens d’amitié forts avec de nombreux artistes ivoiriens.

 

Manu Dibango : 60 ans de Musique et de Passion

Les 60 ans de carrière de Manu Dibango ne peuvent passer sous silence. A cet effet, la Fondation Bénédicte Jeanine Kacou Diagou et MTN Côte d’Ivoire proposent une série de rencontres.

Le Jeudi 28 juin 2018

  • Une Conférence à l’aéroport Félix Houphouët Boigny prévue dès son arrivée autour de 11h00

Le Vendredi 29 juin 2018

  • 10h30 : Séance de dédicace de ses œuvres discographiques à la FNAC de Cap Sud
  • 21h00 : Concert de célébration au Palais des congrès du Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire

A propos du concert : Les tickets sont déjà disponibles dans les FNAC Cap Nord et Cap Sud, au Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire et la Radio Nostalgie et s’élèvent à 70.000 et 50.000 Francs CFA

 

Manu Dibango – Dedicace à la Fnac Cap Sud le vendredi 29 juin 2018 à 10h30

A lire aussi :