» Perception  » de Isidore Koffi, un regard sur la ville

La Galerie Houkami Guyzagn accueille du 14 juin au 1er juillet 2018, l’exposition de Isidore Koffi. Quatre ans après sa première exposition personnelle intitulée « No Coment », l’artiste plasticien ivoirien nous livre « Perception », un regard sur la ville.

Perception de Isidore Koffi du 7 juin au 1er juillet 2018 à la Galerie Houkami Guyzagn

 » Perception  » de Isidore Koffi, un regard sur la ville 

L’exposition de Isidore Koffi se veut être une invitation à porter un regard différent sur la ville. En effet,  » Perception » est un regard croisé sur les scènes de vies urbaines des grandes capitales africaines. De Abidjan à Accra, de Lagos à Kinshasa, de Johannesburg à Cotonou, les mêmes images.  Des villes construitent entre ghettos, bidonvilles et quartiers modernes et huppés. Ces mêmes villes se développe entre une apparente précarité et une abondance économique. Des petits métiers au costumes cravates,  » Perception  » est une invitation à s’interroger sur l’environnement qui nous entoure. Une façon de faire un arrêt sur image et ainsi percevoir les inégalités qui cohabitent en parfaites harmonie. 

Cette exposition s’inscrit dans la continuité de sa première exposition solo intitulée « No coment » présentée en 2014 au Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire. En effet, il portait un regard chaotique sur la ville en nous la présentant comme un écosystème urbain déstructuré.

Perception de Isidore Koffi du 14 juin au 1er juillet 2018 à la Galerie Houkami Guyzagn

 

Publicités