Les Superwalés dévoilées par Patrick Willocq à Photo London du 17 au 20 mai 2018!

Du 17 au 20 mai 2018, Photo London aura le plaisir de découvrir « Les Superwalés » de Patrick Willocq. Une exposition qui met en valeur, un rituel initiatique fascinant pratiqué par les Pygmées Ekonda de la République Démocratique du Congo. Découvrons le ensemble.

Superwalés 2 – 2015 – 109x145cm, édition de 8 – Les Superwalés de Patrick Willocq du 17 au 20 mai 2018 à PhotoLondon

 

Les Superwalés dévoilées par Patrick Willocq

Pour bien comprendre l’histoire des Superwalés, il faut remonter en 2015 lors de la première exposition de Patrick Willocq.

I am Walé Respect Me / Forever Walé

I am Walé respect me / Forever Walé – Patrick Willocq – 2015

Le photographe Patrick Willocq se distingue de ses contemporains pour la thématique qu’il met en valeur. En effet, il s’est attaché à mettre en valeur un rituel initiatique pratiqué par les Pygmées Ekonda de la République Démocratique du Congo. A travers une composition photographique à la fois documentaire et artistique, il a présenté en 2015, l’exposition intitulée « I am Walé Respect Me / Forever Walé « .

I am Walé respect me / Forever Walé – Patrick Willocq – 2015

Cette exposition valorise un rituel  fascinant qui est le moment le plus important de la vie d’une femme Ekonda : la naissance de son premier enfant. La jeune mère, appelée Walé (« mère primipare allaitante »), retourne chez ses parents pour y rester recluse entre deux et cinq ans. En respectant divers tabous, notamment sexuels, elle acquiert un statut similaire à celui d’un patriarche. La fin de son isolement est marquée par des danses et des chants rituels extrêmement codifiés qui sont, à chaque fois, une création unique propre à chaque Walé.

Les Superwalés

Après cette exposition à succès, il s’est plongé dans une nouveau projet afro-futuriste intitulé « Les Superwalés ». Ce projet n’a jamais été présenté auparavant, sauf au Festival Lagos Photo en 2014. Dans « Les Superwalés », l’artiste met en scène ces super femmes, super héros, super maman à travers des scénarios fantastiques. Il illustre le rituel entourant les jeunes mères et imagine la communauté qui pourrait en naitre en 2050 quand le pays aura retrouvé une stabilité et une paix durable. Ce projet est juste époustouflant car très avant-gardiste et futuriste. Nous entrons dans l’imaginaire de l’artiste qui est dans l’air du temps et qui glorifie ainsi, à travers « Les Superwalés », toutes les femmes. Ces jeunes mères devenues matriarches et capable d’élever leur communauté.

« Les Superwalés » sont présentée du 17 au 20 mai 2018 à Photo London avec la Galerie VisionQuesT 4rosso. Rendez-vous au stand F6, Somerset House.

 

 

Songs of the Walés, un livre photographique

Patrick Willocq a réalisé un livre intitulé « Songs of the Walés » qui rassemblent une série de clichés autour de ces jeunes mères, les Walés et du rituel qui est associé à la naissance. Plus qu’un livre de photographies documentaires et artistiques, c’est un témoignage d’une coutume ancestrale qui est ainsi dévoilé. Ce livre est disponible sur Amazon, la Fnac.

 

A propos de Patrick Willocq

Patrick Willocq est né en 1969 à Strasbourg mais a vécu la majeure partie de sa vie à l’étranger et notamment 23 ans en Asie et 7 ans en République Démocratique du Congo. Photographe autodidacte depuis 25 ans, sa passion pour les voyages, la découverte de différentes cultures, son désir de documenter les réalités dont il est témoin depuis son enfance sont étroitement liés.

En 2012, suite à un voyage au Congo, il décide de quitter les activités professionnelles qu’il menait depuis vingt ans pour le compte de multinationales en Asie, pour se consacrer pleinement à la photographie. Patrick Willocq est particulièrement motivé par le besoin de montrer une autre image du Congo et de l’Afrique en général – une image tournée vers l’avenir – et d’aller au-delà des clichés présentés par les médias.

source :http://www.baudoin-lebon.com

 

Expositions

2015

  • « I am walé respect me / forever walé », galerie baudoin lebon, Paris, France
  • GRID, Cape Town, Afrique du Sud
  • Format International Photography Festival, Derby, Royaume-Unis
  • Festival des Peuples Autochtones, Kinshasa, République Démocratique du Congo

2014

  • Bibliothèque Nationale de France, Paris, France
  • Lagos Photo, Nigeria
  • Encontros da Imagen, Braga, Portugal
  • Les Rencontres d’Arles, France
  • Schau Dortmund (sélectionné par Martin Parr), Dortmund, Allemagne
  • Kolga Tbilisi Photo, Tbilisi, Géorgie
  • Flash Forward, Boston, États-Unis
  • MAC, Créteil, France

2013

  • Photo OFF, Paris, France
  • Angkor Wat Photo, Angkor, Cambodge
  • Lagos Photo, Nigeria
  • Agence Française de Développement, Paris, France
  • Institut Français de Kinshasa, République Démocratique du Congo
  • International Photography Festival, Belo Horizonte, Brésil
  • Les Photographes Voyageurs, Bordeaux, France
  • Circulation(s), Paris, France

Prix

2014

  • Finaliste Lens Culture New Talent Award
  • Finaliste Renaissance Photography Prize
  • Finaliste Leica Oskar Barnack Award
  • Nominé au Prix Découverte d?Arles
  • Lauréat de La Bourse du Talent Portrait
  • Lauréat du Prix POPCAP

2013

  • Finaliste Lens Culture Exposure Award

2012

  • Finaliste Concours SFR Jeunes Talents Paris Photo
  • 1er prix du meilleur reportage photo de l’AFD

Laisser un commentaire