[KENYA] Découverte de Ocean Sole qui réalise des sculptures avec des tongs recyclées

Nous allons à la découverte du Kenya, ce pays qui attire surtout pour sa faune sauvage et ses paysages uniques modelés par le Rift. Des safari, signifiant « voyage » en swahili dans les parcs nationaux et réservés naturelles aux sables fins de la côte, le Kenya offre aussi un choix varié au niveau artisanal et artistiques. En effet, le pays dispose d’artisans soignés et consciencieux de la qualité et d’artistes qui se distinguent par leur créativité. Découvrons Ocean Sole qui réalise des sculptures avec des tongs recyclées.

Ocean Sole

Plus qu’une entreprise, une prise de conscience

Nicholas et Michael Ninaber van Eijben sont deux frères Néerlandais, fervents partisans du principe “Trade not aid” soit commerce équitable et non assistant. En 2014, ils ont commencé à distribuer les créations de Ocean Sole au Bénélux et aujourd’hui les produits sont distribués dans le reste du monde. En valorisant les produits de Ocean Sole, ils s’attaquent chaque année à un grand problème, celui de la pollution des océans par les matières plastiques. Dans leur cas, il s’agit des tongs aussi appelées « claquettes » en france en référence au bruit lorsque l’on marche ‘Clac Clac’ et « tapettes » en Afrique de l’ouest pour ‘Tap Tap’. En effet, chaque année des tonnes de tongs sont récupérées et transformées en sculptures multicolores représentant des animaux sauvages. Les artisans kenyans qui réalisent ces œuvres d’art reçoivent un salaire décent leur permettant de subvenir à leurs besoins. Parallèlement, ces sculptures invitent à une triple prise de conscience. Celle de protéger l’environnement par le recyclage des déchets plastiques, celles de protéger les animaux sauvages, premières victimes de la pollution humaine et celles de sortir des Kenyans du chômage.

Un processus éco-responsable et social

 

Les sandales de plages sont récoltées, ramassées et nettoyées par les membres de la structure Ocean Sole. Ensuite, elles sont découpés avec des moules représentant les formes des différents animaux puis ces différents morceaux sont collés et compactés pour former de grands blocs à partir desquels les artisans de Ocean Sole vont réaliser de belles sculptures d’éléphants, girafes, lions, hippopotames, zèbres, requins, pieuvres, baleines…. Ces pièces une fois sculptées sont polis.

Ocean Sole, travers cette activité, participe à :

  • la prévention sur la pollution sur terre et en mer puisque chaque année c’est une moyenne de  400 tonnes de plastiques ramassées. En 2017, ce sont 550 tonnes de tongs qui ont été récoltés. Par ailleurs, la structure contribue à la prise de conscience au niveau local et international en utilisant une partie des revenues générés par les créations artistiques et en informant la population locale sur la pollution et le recyclage.
  • la création d’emploi puisque la structure fournis du travail à une centaine de personnes à Nairobi en leur offrant un salaire décent. Par ailleurs, de nombreuses personnes sont payées pour le ramassage des tongs.
  • la réduction de la déforestation puisque la plupart de ses artisans sont initialement des sculpteurs de bois qui se sont ainsi reconvertis dans la productions de sculptures en plastique.

 

Les créations de Ocean Sole sont donc porteuses d’un message universel. Une belle manière de sensibiliser les plus jeunes sur l’impact de notre consommation et production de plastique. 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer