La Nuit des idées se tiendra pour la première fois à Abidjan ce 25 janvier 2018

Ce 25 janvier 2018, Abidjan fera partie de ces 100 villes du monde entier à célébrer « La nuit des idées », une initiative de l’Institut Français Paris dont l’objectif est de célébrer la circulation des idées entre les pays et les cultures, les disciplines et les générations. Découvrons les grandes lignes de cet événement.

La Nuit des Idées

La Nuit des idées est une invitation à découvrir l’actualité des savoirs, à écouter ceux et celles qui font avancer les idées dans tous les domaines et à échanger sur les enjeux de notre temps. Ainsi célébrer la circulation des idées entre les pays et les cultures, les disciplines et les générations se trouve au cœur du projet. Cet événement se déroule dans plus de 100 villes à travers le monde. Ainsi au fil des fuseaux horaires, chaque ville se fera l’écho des échanges nourris via les réseaux sociaux faisant de la nuit des idées un événement global.

Le Thème général de La Nuit des idées 2018 est « l’imagination au pouvoir « , formule née en 1968 lorsque les manifestants couvraient les murs de Paris. L’idée est ici de resonder le pouvoir de l’imagination à travers des échanges avec des intellectuels, artistes, chercheurs, de tous horizons, invités à présenter des projets, à exprimer des idées ou à débattre dans des lieux partenaires de la manifestation. Ainsi sur les cinq continents, d’Abidjan à Buenos Aires en passant par Marseille, Paris, Bruxelles, Katmandou… La Nuit des idées vibrera ce 25 janvier 2018.

 

La Nuit des Idées à Abidjan

Le contexte

A Abidjan, La Nuit des idées aura pour objectif de valoriser et promouvoir les talents artistiques émergents ayant comme supports d’expression le numérique et le digital. 

L’idée sera donc de :

  • Promouvoir et préserver les expressions artistiques et culturelles ivoiriennes ;
  •  Contribuer au développement des nouvelles technologies liées au digital et au numérique ;
  • Ouvrir des opportunités à la jeunesse sur des formes innovantes d’expression artistique ;
  •  Susciter de nouveaux métiers et emplois pour les acteurs du milieu artistique ;
  • Susciter l’intérêt du public, jeune et adulte, pour les arts numériques et les nouvelles technologies afin de faire d’Abidjan une plateforme de cette discipline novatrice en Afrique.

C’est pourquoi, le thème de La Nuit des idées à Abidjan sera « L’expression artistique à l’ère numérique », une manifestation qui se tiendra en prélude de « Les Rencontres Internationales des Arts Numériques d’Abidjan » (RIANA) dont la deuxième édition se tient du 8 au 10 février 2018 à l’Institut Français d’Abidjan (IFCI). Cet événement innovant consacré aux arts numériques est une initiative de l’artiste visuel Jacobleu. Ainsi, La Nuit des idées à Abidjan permettra de mettre en exergue le rôle que pourrait jouer le numérique dans le développement sans précédent du continent Africain. 

#RIANA2 – 2ème Rencontres Internationales des Arts Numériques – 8 au 10 février 2018 à IFCI

Les activités

La Nuit des idées sera organisée autour de différentes activités :

Performances audiovisuelles (films) avec un téléphone portable 

Présentation des Arts numériques au public

Des performances et installations en Arts numériques à la biennale Bains numériques d’Enghien-les-Bains, aux 8es Jeux de la Francophonie et aux Rencontres Internationales des Arts Numériques d’Abidjan en 2017, suivie d’échange sur les Arts Numériques et les RIANA 2018 avec :

  • Jacobleu, Artiste visuel, Directeur des Rencontres Internationales des Arts Numériques d’Abidjan et ex-Président de la Commission Culture, Arts numériques et Développement durable des 8es Jeux de la Francophonie-Abidjan 2017.
  • Eric Zilé, Encadreur de l’équipe représentante de la Côte d’Ivoire aux 8es Jeux de la Francophonie.
  • Audrey Ehouman, Responsable du concours Arts Numériques des Jeux de la Francophonie.
  • Aubin Niankoum, Participant / représentant de la Côte d’Ivoire aux 8es Jeux de la Côte d’Ivoire en Créations numériques.

Musique électro-numérique d’inspiration traditionnelle « Kamayakoi » avec

  • Jérôme Fouqueray (Praktika), est producteur et Dj depuis 15ans. Il a notamment co-organisé le festival burkinabé Africa Bass Culture. Praktika est également l’instigateur des soirées Calebasse à Abidjan.
  • Clément Michels (Mydriase) de son nom de scène est venu poser ses valises à Abidjan pour travailler chez la major SONY MUSIC CÔTE D’IVOIRE. Il est producteur musical et professionnel de la musique électronique.
  • Isa Guipro (Chabela), est DJ et passionnée de la musique électronique fusionnée avec des sonorités traditionnelles africaines. Elle a cofondée « Electropique » une plateforme dédiée à la musique électronique underground.

Un panel sur le thème du numérique, moyen de communication sur soi, des expressions artistiques et culturelles avec :

  • Dr Paul Agoubli, enseignant chercheur à l’Université FHB de Cocody, Chef de Service de la Communication au Ministère de la Culture et de la Francophonie. Président du Colloque international d’Abidjan : Les réseaux sociaux en ligne, entre intimité, sociabilité et écritures de soi : problèmes et histoire des nouvelles transparences.
  • Nabou Fall est Chef d’Entreprise et auteure du roman « Evasion virtuelle ». Sa passion pour l’écriture et la cause des femmes l’ont poussé à écrire pour de nombreux magazines, à animer un blog puis à lancer un magazine Naboulove à l’intention des femmes.
  • Edith Brou est fondamentalement engagée, avec sa plateforme BUZZY AFRICA, dans la mise en lumière des talents et des faits pertinents sur le continent. Entrepreneure web, elle est co-fondatrice de l’ONG Akendewa et de Ayana, webzine féminin de Côte d’Ivoire.
  • Isabelle Zongo est passionnée d’art, de culture et d’innovation. Elle est l’initiatrice de ORIGINAL FOUNDATION, première fondation numérique de promotion des Arts et Cultures avec un focus sur l’Afrique. Elle est par ailleurs Conseiller Spécial du Fondateur et Président de Chefs in Africa, une plateforme digitale de valorisation de la haute gastronomie en Afrique initiée par le Chef Dieuveil Malonga.
  • Orphélie Thalmas est passionnée d’art et de culture. Digital manager et blogueuse, elle fait la promotion des valeurs sûres et des projets innovants made in Africa, à travers sa plateforme CULTURICHE