A Brazzaville, découvrons ‘ Source de Lumière ‘ première exposition solo de Punch Mak

En octobre 2017, nous avons découvert Punch Mak lors des Jeux de la Francophonie Abidjan 2017 à Abidjan. Il nous accordait une interview où il nous glissait des indices sur sa première exposition solo intitulée « Source de Lumière » dont l’introduction se déroule du 11 au 30 janvier 2018 à l’Institut Français du Congo à Brazzaville. Découvrons donc l’introduction de cette installation contemporaine qui lui a valu un remarquable parcours aux 8èmes Jeux de la Francophonie Abidjan 2017.

Source de Lumière de Punch Mak

Source de Lumière, Sublime

Sans grande surprise, « Source de Lumière » est une installation qui sublime la femme qui par sa beauté extraordinaire éclaire le monde. Le femme qui est source de vie, source de lumière, source d’énergie… la femme est mise en avant, dans un contexte, où elle est souvent prise comme objet de guerre dans de nombreux conflits armés à travers le monde. La Femme est ici racontée sur une immense toile, de 5 mètres sur 3,20 mètres, et elle semble surprise par l’éclat de la lumière qui lui transperce son corps par des rayons. Autour d’elle, un ensemble de moustiquaires agrémenté d’ampoules électriques sont installées ça et là autour de la toile. La mise en scène théâtrale semble illustrée une scène qui se passe la nuit. La femme serait tirée de son sommeil et éblouie par la lumière, matérialisée ici par un projecteur. Le lumière qui serait une représentation de la force divine.

La lumière représente beaucoup des choses… comme la vie, et tout ce qu’il y a de positif dans l’Homme. C’est par la femme, que l’homme trouve la vie, que l’homme se motive, se surpasse… C’est pourquoi ses rayons traversent la femme qui, elle même, relaie ses rayons à toute l’humanité. Dieu est au dessus. Il fait de la femme une source de Lumière. Et elle la transmet au monde!! » de Punch Mak

 

L’artiste nous surprend cependant par un grand virage. Initialement connu pour sa technique de l’acrylique sur toile avec des pointillés. Un travail minutieux qui prend du temps et qui traduit l’énergie qui constitue la force de la Femme. Ainsi nous sommes invités à un jeu avec la toile qui évoque le côté sensuel, discret et intime de la femme. Cette fois ci, la toile est mise en scène, avec le jeu des moustiquaires et de la lumière, la toile prend vie et transmet définitivement un énergie et un message sensuel et sensible que je conclurais ainsi : Un appel au respect et à la protection de la Femme. 

Source de Lumière de Punch Mak

Source de Lumière, l’électricité comme métaphore sociale

Source de Lumière est une installation qui fait usage de l’électricité.

  1. Source de Lumière, pour la Lumière comme source d’énergie et faire un rappel sur l’électricité puisque plus de six africains sur dix sont encore privés d’électricité ;
  2. Source de Lumière, pour un « siècle de Lumière» africain ? Un parallélisme au génie créatif du Siècle des Lumières pour mettre en exergue le bouillon d’énergie et de créativité dont regorge l’Afrique?

Ainsi Punch Mak, nous invite à nous interroger sur la nécessité d’être éclairé dans ce siècle 3.0 où les nouvelles technologies digitales et numériques s’installent plus vite dans les moeurs et habitude, transformant le paysage social au détriment de bien de première nécessité comme l’électricité, l’accès à l’eau, à l’éducation où à la santé.

 

Une façon de nous dire que nous devons songé à quitter l’obscurantisme dans lequel nous pouvons régner au quotidien pour aller vers la lumière.

Source de Lumière de Punch Mak

Une performance artistique

Au delà de la présentation de son installation, Punch Mak a permis à des artistes congolais de se produire à ses côtés. Cette performance a réuni le slameur « Guerre des mots », un chant d’opéra par Christ Aniel et une prestation de Rumba Congolaise avec le chanteur « Anouchka Prise Électrique« . Tous ces artistes étaient liés par la thématique « Source de Lumière ». Ainsi Punch Mak, nous invite à considérer la lumière comme créateur de liens.

L’installation « Source de Lumière », chapitre introductif d’une longue série, se tiendra jusqu’au 30 janvier 2018 à l’Institut Français du Congo à Brazzaville.
Notez que le Chapitre 1 de « Source de Lumière » devrait se tenir dans le courant du mois de mars 2018 au Centre d’art contemporain « Les Ateliers Sahm » à Brazaville.