Au nom du Jazz – Rencontre avec Guy Roger Bako

Aujourd’hui, nous allons parlé d’une de mes meilleures rencontres de cette année 2015. Il s’agit de ma rencontre avec BAKO Guy Roger, Mister BAK pour les intimes qui n’est autre qu’un amateur de Jazz mais surtout un promoteur passionné de cette musique à travers notamment l’animation de l’émission de Jazz de la RTI2 qui passe les dimanches à 15h45. C’est également quelqu’un de très instruit dans le domaine de la culture musicale du jazz et c’est donc un réel plaisir de le rencontrer lors des soirées Jazz qu’il organise de temps à autre.

IMG_5500

Mister BAK, un grand passionné

Roger est un autodidacte qui a eu la passion pour la musique dès son enfance car il traînait avec des jeunes plus âgés que lui, qui avaient une grande culture musicale dont feu Niamkey Vietnam, un grand frère bassiste du groupe d’Afro Jazz Ivoirien « Les Mewlessels ». Je me suis excusée de ma faible culture car je ne connais pas ce grand nom. Mais ne vous inquiétez pas ! J’ai pris un autre rendez-vous pour en savoir un peu plus sur ce grand homme.

Il a eu sa première guitare à l’âge de 15 ans. Il en parle comme si c’était hier : « C’était une guitare basse électrique. Je l’ai acheté car nous étions tous influencés par les tendances du moment qui étaient la Soul, la Funk et plus loin le Disco. Mais comme je voulais à tout prix ressembler à mes grands frères, je m’essayais à la basse en imitant les musiciens tels que les Frères Redding, Dynasties, The Whispers, Shalamar, Bernard Edwards du groupe Chic etc. car les bassistes des groupes de cette époque avaient des lignes de basse très intéressantes qui sont encore enseignées aujourd’hui dans les écoles de musique ».

Il était autodidacte, il travaillait à l’oreille avec ses copains car à l’époque, il était hors de question pour son père qu’il fasse de la musique son métier. Deux guitares cassés plus loin et une interdiction d’intégrer l’INSAC plus loin n’ont pas brisé la passion. En effet, malgré ces contraintes, il continua et gagna le concours musicale télé Podium avec ses « potes » dans les années 80 avec leur groupe qui se nommait : The Muppets Group. Il s’acheta deux autres guitares pour continuer à développer sa passion ! C’est qu’il était acharné ! (Rire)

L’épanouissement a eu lieu lorsqu’il est parti en France pour ses études de gestion. Il resta plus de 30 ans à Paris et il a pu en parallèle de ses études et de son travail jouer avec des copains dans une cave pour le plaisir. Cet amour pour la musique lui a permis de pénétrer le milieu parisien de la musique Jazz et ainsi rencontrer de grands noms tels que Sixsuns de Paco Sery, Joe Sawinul and son Sawinul Syndicate (Richard Bona, Paco, etc.), Rido Bayonne, Etienne Mbappe et son groupe Ultra Marine avec Mario Canonge, pianiste antillais très doué et Nguyen Lee, « guitariste émérite qui n’est plus à présenter ». Aujourd’hui, il peut vous servir de guides pour visiter toutes les salles réputées parisiennes de Jazz dont Le New Morning, Le Grand Rex, Le Caveau de la Huchette, Le Petit Journal de Montparnasse, les Trois Maillets, La Paillote, Le Duc et la Chapelle des Lombards, etc.

20141130_192715

L’émission de Jass sur la RTI 2 – Peux-tu me donner le titre exacte

Lorsque je me suis interrogée sur cette émission, j’ai voulu d’abord savoir si Roger avait un attrait pour le petit écran, il m’expliqua qu’il est autodidacte mais qu’il avait tout de même une sœur qui faisait de la Télé quand il était jeune. Il l’accompagnait parfois quand elle préparait ses émissions. C’est donc en quelque sorte un milieu qui ne lui est pas complètement inconnu.

Mais pour aller plus loin, cette émission est le fruit d’une réflexion profonde et d’un projet fort. En effet, l’idée est ici de pouvoir aboutir à l’émergence d’une émission Jazz par et pour les africains. Il a donc, pendant ses deux dernières années, analysé, à ses heures perdues, le milieu du Jazz. Et il a jugé intéressant de partager sa connaissance et ses documents accumulés depuis plus de 30 ans à savoir près de 800 vidéos de jazz et de musiciens avec lesquels il a collaboré ! C’est une belle vidéothèque !

Je trouve cette initiative très intéressante afin de réunir les passionnés qui ont à la quarantaine et la cinquantaine souvent de très grands et fins connaisseurs avec les jeunes qui se cherchent, qui sont archi doué et qui manquent de structures. Il y a un réel potentiel en Côte d’Ivoire et il serait intéressant que les idées, les connaissances et les savoirs se rencontrent… Roger a participé justement à une initiative allant dans ce sens : le Festival AbiJazz qui a lieu maintenant depuis 3 ans à Abidjan.

Pour revenir à notre émission, il faut noter qu’elle a différentes vocations :

  • La pédagogique : il s’agit de donner une culture jazz aux ivoiriens qui la découvre et de permettre la mise à jour de groupe ivoirien Afro Jazz.
  • La culturelle : il s’agit de faire connaître des musiciens ivoiriens et africains car ils sont peu connus du fait qu’ils ne prennent pas l’habitude de filmer leurs performaces et réalisation. Il n’y aucun visuel et enregistrements sonores permettant de promouvoir leurs réalisations. Ils fonctionnent essentiellement sur le Live.

Cependant, malgré tout ces bons points, j’ai pu constaté que l’émission n’était pas régulière souvent annulée pour la programmation d’un match de football ou pour le manque de matériel…. C’est un peu dommage que la culture souffre ainsi dans notre pays. Alors que les initiatives se multiplient. En effet, Roger organise chaque mois, une à deux soirée(s) Jazz dans Abidjan pour vous faire découvrir des musiciens ivoiriens et africains d’Afro Jazz.

Je vous invite donc à suivre un jour cette émission car vous ne serez pas déçu par les propositions musicales. Il y a tant de choses à découvrir ! Aussi, je vous informe que j’ai abordé d’autres sujets avec Roger que je vous relaterais dans un autre article.

Alors rendez-vous soit à la prochaine émission soit à la prochaine Soirée Jazz ! Je vous tiendrais informé !

3 comments on “Au nom du Jazz – Rencontre avec Guy Roger Bako

  1. Après l’intervention de Roger dans le spot publicitaire ; j’aimerai savoir le nom cette dame chanteuse qui suit juste après !! mercii à vous j’aimes bien votre emission!!!

    • Bonjour, je vous invite à contacter Roger directement pour avoir la précision puisque vous avez l’air de le connaitre car je ne sais pas de qui ni de quel spot publicitaire vous parlez.
      Je vous souhaite une bonne journée.

Laisser un commentaire