Pelebe, la Fusion de Frères

Pelebe, la Fusion de Frères

Pelebe est une marque de vêtements moderne, urbaine, minimaliste dont le maître mot est la sobriété. A sa tête Zak Koné un jeune styliste talentueux qui fera parler de lui dans les années à venir. 

Pelebe, une marque à suivre 

La fusion des frères

Signifiant « la fusion de frères » en langue sénoufo*, Pelebe se veut être une marque impulsant un style fusionnel. En effet, les différentes collection se situent toujours entre deux univers, deux identités, deux modes de vies, deux cultures. L’identité principale reste l’Afrique à laquelle l’on associera l’identité occidentale, américaine, orientale, asiatique etc.. Il s’agit également de jouer éventuellement sur la dimension temporelle à savoir le jeu sur le passé et/ou le présent et/ou le futur.

*Les sénoufos constituent une population d’Afrique de l’Ouest, présente au Burkina Faso,  dans le sud du Mali (principalement dans la région de Sikasso) et en Côte d’Ivoire (au nord, autour des villes de Boundiali et Korhogo).

Un hommage au Grand-Père

Pelebe, c’est un hommage au Grand-Père de Koné Pelebe Zakaria dit Zak Koné, styliste de la marque. C’est un hommage à un quelqu’un de spécial qui était le dernier d’une fratrie de garçons. Il a été chassé de la concession familiale avec comme seul bien un manteau de type occidental. C’est donc plein d’émotion que Zak Koné souhaite ramener son Grand Père, qui a été déshabillé dans ses derniers jours ,à la vie pour rhabiller le monde. Il parle de réaliser sa « vengeance sur le destin » qui a été le sien.

10569081_668374433229757_7897763297650454141_n  10385416_668375906562943_6734896645435408882_n

 Photos du Défilé Moreno’s Fashion – source : Page officielle Facebook de Pelebe Abidjan

Le papillon comme logo

Le papillon est le logo de la marque car il est beau, libre, indépendant et qu’il représente l’instant présent. Il vit, il existe quelque soit son passé. Ce qui compte c’est son devenir. C’est pourquoi, Zak Koné appelle ses mannequins ses « Butterflies » – soit ses papillons (Butterfly signifiant papillon en anglais). Ainsi une femme portant des tenues Pelebe devient un « Butterfly », elles sont donc métamorphosées. Très poétique tout cela. Et cette poésie se transmet dans les tenues de la marque car si vous êtes attentifs vous remarquerez la présence d’un nœud papillon sur chaque création de la marque. Un joli clin d’œil !

892216_561470607253474_296948941_o

Des matières et des étoffes

Pelebe, c’est aussi une histoire de matières, d’étoffes. Tout le monde connaît le poids de la matière dans la confection d’un vêtement de mode. La matière est indispensable pour donner du relief aux courbes de la femme. Chez Pelebe, tout est source d’inspiration. Ce peut être le motif du pagne, l’épaisseur ou la finesse du tissu, la matière gaufrée ou plate de l’étoffe, le mouvement du tissu, une personne spéciale ou banale, une icône, une couleur, une forme,… en somme le monde qui nous entoure.

Quatre hommes au service de la Femme

Pelebe, c’est une équipe de quatre hommes polyvalents au service de la Femme. Il s’agit, en effet, de Zak Koné, Guy Roger, Fabrice et Eric. Travaillant en parfaite symbiose, les quatre hommes prennent rarement une décision sans se concerter. L’idée est de créer un produit dans lequel chacun d’entre eux se reconnaît. Mais aussi et surtout, un produit dans lequel la femme, « l’être suprême » comme ils disent se reconnaisse. L’équipe Pelebe est donc heureuse de travailler sur la femme, bien qu’elle ait également réalisée des tenues pour les hommes. Mais il est certain que cette marque se veut respectueuse de toutes les femmes quelque soit leur moralité, leur histoire, leur approche, leur vie, leur joie et leur blessure. L’idée étant de faire briller la femme. On peut donc dire que Pelebe est une Grande amoureuse de la Femme !

pelebeatelier

Zak Koné

J’ai choisi de faire un focus sur Zak Koné car son parcours atypique m’interpelle beaucoup. En effet, ce jeune homme ivoirien qui a grandit dans la ville de Man et qui est arrivé dès l’âge de 11 ans à Abidjan, a toujours été entouré de femme. On cite notamment sa Grand Mère avec qui il dit avoir une relation particulière. Promis à une carrière de journaliste et de communiquant, il souhaitait évoluer vers la mode. Mais faute de moyens financiers pour s’inscrire dans les écoles de mode de la place, il choisit la voie de l’auto apprentissage. Il a eut la chance de se retrouver entourer des bonnes personnes en premier lieu de Aya Konan, Gilles Touré et Isabelle Moreno. Il a ainsi à leur côté pu apprendre beaucoup de choses sur l’univers de la mode, des défilés, de la couture et du stylisme modélisme. Il tient aussi à remercier tout particulièrement Aya Koné qu’il qualifie de mentor et de source d’inspiration. Je le cite : « Si je suis ce que je suis, c’est à 99% grâce à elle », « elle m’inspire !».

10420286_867989969901333_8464648599156534628_n
Crédit photo : Btendance

Son introduction dans le milieu de la mode s’est faite en 2007 lors d’un Concours de jeunes créateurs. Il arriva en seconde position au classement général et il décrocha la première place pour la catégorie tenue de soirée pour Uniwax. Il découvrit donc un milieu inconnu de la mode, de la couture, du stylisme où il ne savait pas coudre. Il s’associa avec des couturiers mais très vite, il m’y « la main à la pâte ».  Aujourd’hui, il est fier du chemin parcouru bien qu’il sait qu’il a encore beaucoup de travail à abattre.

La Nouvelle Collection en Exclusivité

Dans les ateliers Pelebe, tout le monde s’active pour la préparation de la Nouvelle Collection. Elle sera présentée ce samedi 6 décembre 2014 lors du défilé Moreno’s Fashion.

Pelebe présentera une collection qui revisite les époques Chanel. Les tenues sont intemporelles et traversent les époques tout en restant dans le traditionnel « black & white » de Coco Chanel. L’on pourra voir des assemblages osés de jupes crayon des 50’s ou de cols marie-antoinette tout en restant très classique et épuré. Il y a également un jeu sur le camouflage qui en ravira plus d’une. Ici Pelebe souhaite que la femme se libère, qu’elle ose, qu’elle s’assume et qu’elle soit l’égale de l’homme. En gros, qu’elle soit une « Coco Butterfly » !

 

Affiche officielle – Moreno’s Fashion – Collections Festives _ Source:ads.weblogy.net
Isabelle

Isabelle

CEO's Executive Assistant at IPA for Côte d'Ivoire - African Art & Culture Blogger at Originvl - Photography & Tourism Blogger at My Beautiful Côte d'Ivoire and Generalist blogger at My Overviews

Un commentaire sur “Pelebe, la Fusion de Frères

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :